Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

10 investisseurs rejoignent la Cité Internationale de la Gastronomie

Grands projets

Publié le 14 avril 2017 par Julius Suzat

0

10 partenaires privés se sont engagés aux côtés de la Métropole de Lyon dans la Cité internationale de la Gastronomie, dont l'ouverture est prévue en 2019 dans le Grand Hôtel Dieu. Ils participeront à son financement à hauteur de 10,4 millions d'euros.

Apicil, Crédit Agricole Centre-Est, Dentressangle Initiatives, Eiffage, Elior group, l’institut Paul Bocuse, Mérieux Nutri sciences, Metro, Plastic Omnium et le groupe Seb : ces 10 entreprises privés de la région de Lyon rejoignent la Cité internationale de la Gastronomie et vont participer à son financement. Elles deviennent membres fondateurs du projet, aux côtés de la Métropole de Lyon, de la Ville de Lyon et de l’État.

Ces 10 partenaires  s’engagent à hauteur de 10,4 millions d’euros, dans le cadre d’un fond de dotation, au financement de la Cité internationale de la Gastronomie. Une convention de renversement entre ce fonds et la Métropole de Lyon a été votée par les élu-es de la Métropole de Lyon lors du Conseil de la Métropole du 10 avril. Il permet de racheter et de rénover les locaux nécessaires à l’installation de la future cité. Le coût total de l’acquisition et de la rénovation atteint près de 16 millions d’euros.

La Cité de la Gastronomie s’inscrit dans le projet du Grand Hôtel-Dieu

La Cité Internationale de la Gastronomie ouvrira en janvier 2019 sur le site du Grand Hôtel-Dieu. Une évidence pour Lyon qui est l’héritière d’un patrimoine culinaire unique en France. Réparti sur quatre niveaux, la Cité Internationale de la Gastronomie mettra notamment à l’honneur les plaisirs de la table, la santé et le bien-être à travers différentes expositions et ateliers.

La rénovation du Grand Hôtel-Dieu va faire de ce bâtiment emblématique un lieu ouvert sur la ville et accessible à tous avec ses boutiques, bars, restaurants et jardins publics. Un hôtel 5 étoiles, des bureaux et un centre de convention font aussi partie des aménagements prévus.

Les 10 partenaires privés de la Cité Internationale de la Gastronomie

Apicil : 5ème groupe français de protection sociale (1,5 million d’assurés), originaire de Rhône-Alpes, Apicil veut en tant que membre fondateur de la Cité Internationale de la Gastronomie « contribuer au développement de l’axe Nutrition Santé de la cité et permettre de positionner l’alimentation comme un des éléments de thérapie », explique Philppe Barret directeur général.

Crédit Agricole Centre Est : L’investissement du Crédit agricole Centre-est dans la Cité Internationale de la Gastronomie, s’inscrit dans la continuité de ses partenariats avec le concours Talents Gourmands ou les Meilleurs Ouvriers de France.

Dentressangle Initiatives.  La holding d’investissement de la famille Dentressangle (fondateur des transports Dentressangle) veut à travers ce partenariat avec la Cité Internationale de la Gastronomie « contribuer au rayonnement du patrimoine lyonnais ».

Eiffage : Le groupe de BTP Eiffage est partenaire de Cité Internationale de la Gastronomie depuis la conception du projet en 2012. Aujourd’hui, l’entreprise est responsable de l’intégralité du chantier de reconversion du Grand Hôtel-Dieu, soit « la plus grande opération privée de reconversion d’un monument historique en France ».

Elior group : Pour le groupe de restauration collective Elior Group, « l’engagement dans le projet de Cité Internationale de la Gastronomie est, en tant que restaurateur, une évidence », déclare Jean-François Camarty, directeur des affaires publiques. « Nous avons à cœur d’agir pour le respect de la diversité des goûts », mais également de « relever les enjeux de santé publique liés à l’alimentation ».

Institut Paul Bocuse : Hervé Fleury, vice président de l’Institut de Paul Bocuse explique les raisons de l’engagement de l‘institut dans le projet :

« La Cité Internationale de la Gastronomie sera pour notre école un appui, une assise pour défendre et transmettre, à travers les frontières et les générations, l’identité culinaire qui a fait de Lyon capitale de la gastronomie. Paul Bocuse dit que le bonheur est dans la cuisine. Pour partager ce bonheur il faut des lieux. À l’instar de l’Institut, la Cité a un rôle magnifique à jouer, celui de passeur et d’interprète ».

Mérieux Nutri Science : Mérieux NutriSciences est l’un des leaders mondiaux de la prévention des risques sanitaires liés à l’alimentation et à la nutrition. Pour le groupe, le projet de la Cité Internationale de la Gastronomie est « à la croisée de l’alimentation et de la santé ».

Metro : L’entreprise Metro, fournisseur pour les restaurateurs et commerçants indépendants, en devenant partenaire de la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon, « entend poursuivre ses actions en faveur de la gastronomie, de la défense des produits des terroirs, de la valorisation des métiers de la restauration, mais également de valoriser l’alimentation comme vecteur essentiel d’une meilleure santé ».

Plastic Omnium : Le groupe industriel Plastic Omnium, équipementier automobile dont le siège est à Lyon, soutient également de multiples activités culturelles, éducatives et sociales via des fondations, clubs et associations. « La contribution de Plastic Omnium à la Cité Internationale de la Gastronomie s’inscrit dans cet engagement citoyen », indique Jean Michel Szczerba, co-directeur général.

Groupe Seb : Le groupe d’électroménager veut à travers son soutient à la Cité de la Gastronomie, « valoriser les savoir-faire de nos régions, de nos artisans et bien entendu de nos grands chefs. Il est donc bien naturel que le Groupe SEB s’engage, aux côtés de Lyon Métropole, pour parrainer la Cité et soutenir son ambition d’une alimentation sans compromis entre le bon et le sain », déclare Bertrand Neuschwander, directeur général.

10 entreprises s'engagent aux côtés de la Métropole de Lyon pour la Cité Internationale de la Gastronomie
10 entreprises s'engagent aux côtés de la Métropole de Lyon pour la Cité Internationale de la Gastronomie
© Thierry Fournier // Métropole de Lyon

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.