Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

A pied ou à vélo, la Métropole de Lyon facilite vos déplacements

Ma ville au quotidien

Publié le 12 mai 2016 par Julien Kaufmann

4

Le Conseil de la Métropole a adopté lundi 2 mai son plan pour les mobilités actives avec de nouveaux investissements dans ce domaine pour 2016-2020 : 400 projets pour 160 millions d'euros d'ici 2020.

Les modes actifs, ce sont tous les déplacements que l’on fait avec l’énergie produite par notre corps : à pied, en vélo ou en trottinette. Mais pour circuler autrement, l’espace urbain doit être adapté : liaisons piétonnes, espaces publics, aménagements cyclables… et de nouveaux services doivent être déployés. 400 projets pour 160 millions d’euros sont prévus dans ce Plan pour les mobilités actives.

L’enjeu est important pour la Métropole : il s’agit de faciliter les mobilités et d’avoir un impact sur notre environnement. Le plan mode doux voté en 2009 a permis par exemple d’économiser 66 000 tonnes de CO2. La marche et le vélo, c’est bon pour la santé mais aussi pour l’environnement !

En terme d’aménagements pour les piétons, cela se traduit concrètement par plusieurs opérations à venir tout au long du mandat :

Les infrastructures dédiées aux cyclistes vont aussi être multipliées. D’ici 2020, le réseau de pistes cyclables va passer de 600 km aujourd’hui à 1000 km en 2020. Plusieurs opérations d’aménagement vont permettre de mieux relier entre eux les quartiers et les communes de la Métropole de Lyon et faciliter le franchissement des grands axes de circulation, des voies de chemins de fer ou des fleuves :

Se déplacer en sécurité

A l’image de la place Sathonay dans le 1er arrondissement de Lyon ou de la place Bahadourian dans le 3e, la Métropole met en place de nouvelles zones apaisées où la vitesse est réduite à 20km/h et le piéton prioritaire.

Bonne nouvelle pour les vélos : cédez-le-passage aux feux et voies à doubles-sens cyclables vont également être multipliées sur le territoire. Ils pourront également stationner leurs vélos plus facilement grâce aux 5000 arceaux supplémentaires qui seront installés dans la rue et en toute sécurité grâce aux places dédiées dans les parcs-relais de l’agglomération.

Continuer à innover

La Métropole de Lyon va poursuivre le développement de vélo’v avec 1000 vélos supplémentaires à dispositions des habitants. 100 stations supplémentaires seront créées pour continuer le maillage de Lyon et Villeurbanne, et éventuellement au delà.

Enfin, côté numérique, la Métropole poursuit le développement d’applications pour mieux se déplacer : Géovélo va devenir un véritable GPS vélo et pour les piétons, un calculateur d’itinéraires à pied est prévu, proposant une approche ludique et conviviale de la marche.

Grâce au projet de réaménagement, la rue Garibaldi est plus verte, accessible aux vélos et agréable pour les piétons.
Grâce au projet de réaménagement, la rue Garibaldi est plus verte, accessible aux vélos et agréable pour les piétons.
© Jacques Léone // Métropole de Lyon

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. MET' – Pollution de l’air : les actions de la Métropole de Lyon 9 décembre 2016

    […] compétence de la Métropole que nous parviendrons à atteindre ces objectifs : en développant les modes actifs, marche et vélo – nous sommes en passe de devenir le territoire au linéaire de voies cyclables le plus […]

    Répondre

    MET' – Bientôt, de nouvelles pistes cyclables dans la Métropole de Lyon 6 juillet 2016

    […] Développer la pratique du vélo en ville est un engagement fort de la Métropole de Lyon. Au cours des 10 dernières années, elle a multiplié par 3 le réseau cyclable, mis en service Velo’v, créé des sas vélos aux feus rouges et des cédez-le-passage cycliste…  Ce mouvement se poursuit avec la multiplication de pistes et aménagements cyclables dans l’agglomération sur la période 2016-2020, grâce à de nouveaux investissements inscrits dans le plan d’action pour les mobilités actives. […]

    Répondre

    Julien 18 mai 2016

    Bonjour,
    « requalification du Cours Émile Zola à Villeurbanne et rue Garibaldi … voies cyclables sont aménagées » : oui enfin bon c’est obligé par la loi Laure qui date d’une vingtaine d’années, rien de bien révolutionnaire quand même :)
    Sinon on voit quand même des avancées pour les vélos, c’est bien, mais à quand les stationnements sécurisés sur la voirie? Une grande attente des cyclistes et de ceux qui voudraient en faire mais qui n’ont pas de local vélo chez eux!

    Répondre

    benjamin 17 mai 2016

    Pas moyen d’accéder au Parc de la Feyssine à pieds depuis Vaux en Velin/ Villeurbanne Saint Jean ! Je me suis fait flaxonner par les flics pour avoir emprunté à pieds la piste cyclable longeant l’A42. Le contournement par les ronds points de Croix Luizet n’est pas adapté. Le chemin de la Feyssine prolongé par la rue Joseph Merlin offre pourtant un passage idéal aux modes doux.

    En conclusion, une passerelle sur le canal pour les modes doux est-elle à l’étude ?

    Répondre