Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

À Villeurbanne, la maison du projet Gratte-Ciel Centre-ville sort de terre

Ma ville au quotidien

Publié le 7 juillet 2016 par Vincent Huchon

0

D'ici la fin de l'année, vous pourrez tout savoir du projet urbain entrepris dans le quartier des Gratte-Ciel à Villeurbanne grâce à la maison du projet. Son installation cours Émile Zola débute au cours de l'été.

Dès la fin août, les containers de la maison du projet Gratte-Ciel Centre-ville seront livrés et positionnés au 157 cours Émile Zola. Par la suite, le mois de septembre sera consacré aux travaux de second œuvre. Divers artisans (électricien, charpentier, plombier…) se relaieront alors à l’intérieur et l’extérieur de la maison.

Ouverture fin 2016

En octobre, place aux finitions (étanchéité du toit, sols, terrasse). L’équipe de scénographie disposera alors de 4 semaines pour installer le mobilier, les équipements, les panneaux d’exposition et la maquette du projet. La maison du projet Gratte-Ciel centre-ville ouvrira ses portes au public dès la fin de l’année.

Le projet a démarré

Le projet urbain Gratte-Ciel Centre ville prévoit, à l’horizon 2018, l’installation du Lycée Pierre Brossolette, du complexe sportif municipal, ainsi que la construction de 120 logements (en locatif social, accession sociale, et accession libre). Un premier chantier de déconstruction a déjà été lancé en 2015. Il concerne les anciens bâtiments Usichrom, Gymnalix ainsi que les maisons situées impasse de l’Etoile. En 2016, ce sont les démolitions des locaux d’activités situés rue Hippolyte Kahn, ainsi que la déconstruction du centre d’information et d’orientation de la rue Francis de Pressensé qui se poursuivent.

La Maison du Projet Gratte-Ciel
La Maison du Projet Gratte-Ciel
© SERL

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.