Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

A6-A7 : pour un projet de mobilités global

Grands projets

Publié le 5 décembre 2017 par Cécile Prenveille

0

Le déclassement de l’autoroute A6/A7 entre Dardilly/Limonest et Pierre-Bénite est une opportunité historique pour la Métropole de repenser les déplacements à l'échelle du territoire. Objectif : passer de 115 000 à 50 000 véhicules par jour d’ici à 2030 sur la portion déclassée. Bouclage du périphérique lyonnais grâce à l'Anneau des Sciences, itinéraire de contournement, développement des transports en commun, des modes actifs et du covoiturage : c'est une approche globale de la mobilité qui doit permettre de dévier les trafics de transit du cœur de la Métropole et de développer une offre multimodale performante, avec un cadre de vie amélioré.

Le Groupe de Travail Grandes Infrastructures s’est réuni jeudi 30 novembre 2017. A cette occasion, la Métropole de Lyon a réaffirmé ses priorités pour 2030 : écarter les trafics de transit du cœur de la Métropole, favoriser les transports en commun, l’autopartage, le covoiturage et les modes actifs. De nombreux aménagements sont nécessaires pour réaliser cette transformation sans précédent des infrastructures routières de l’agglomération. La Métropole va procéder par étapes, tronçon par tronçon, avec trois échéances : dès 2020, d’ici 2025 et en 2030.

Dès 2020

La transformation de l’A6/A7 commence entre Dardilly/Limonest et Pierre-Bénite

Enjeu : sécuriser les déplacements sur la portion d’autoroute déclassée, mettre en place des lignes de bus express, développer le covoiturage et amorcer la requalification des 16 km déclassés.

Les aménagements prévus :

Un démonstrateur de covoiturage sur des voies de circulation dédiées

Sur les 16 km de l’autoroute A6/A7 déclassée, la Métropole de Lyon et l’Etat vont expérimenter le covoiturage dès 2020. Objectifs : réduire le nombre de voitures en circulation et valoriser les déplacements éco-responsables.
– Au nord : création d’une voie réservée au covoiturage sur l’actuelle voie de gauche
– Au sud : création d’une voie partagée bus et covoiturage sur l’actuelle voie de gauche.

Ces voies réservées sont reliées aux deux aires de covoiturage de La Garde (Dardilly) et d’Yvours (Irigny). En plus, des arrêts de covoiturage sont aménagés en sortie de bourg et dans le centre de l’agglomération.

D’ici 2025

L’A6/A7 est requalifiée en boulevard urbain tous modes

Enjeu : dissuader ceux qui traversent le territoire d’utiliser l’A6/A7 déclassée, le périphérique Laurent Bonnevay et la Rocade Est.

Les aménagements prévus :

Les aménagements prévus secteur A6/A7 :

 

Eloigner le trafic du coeur de la Métropole

David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon

Il  est impératif, tant pour la santé publique que pour la qualité de vie et l’attractivité économique, d’éloigner le trafic de transit du cœur de notre Métropole : pas seulement en centre-ville mais aussi dans l’Est lyonnais, notamment du boulevard Laurent Bonnevay et de la Rocade Est.

  • A6-A7 : pour un projet de mobilités global

    A6 A7 : boulevard multimodal à hauteur de Techlid (Limonest) horizon 2025

  • A6-A7 : pour un projet de mobilités global

    A6 A7 : avenue des deux amants horizon 2025

En 2030

Le périphérique lyonnais est bouclé grâce à l’Anneau des Sciences.

Enjeu : boucler le périphérique de Lyon grâce à la réalisation de l’Anneau des Sciences et capter une partie du trafic de transit l’A6/A7 mais aussi des voies de l’Ouest de l’agglomération. L’Anneau des Science doit aussi permettre à des projets majeurs de se développer, comme le Vallon des Hôpitaux et le quartier de la saulaie à Oullins.

Aménagements prévus :

  • L’Anneau des Sciences sera enterré à 90 % et passera sous le port Édouard Herriot. Sept portes avec parkings relais associés seront accessibles pour les automobilistes : Valvert, Trois Renards, Alaï, Beaunant, Saint-Genis Laval (Hôpitaux-Sud), Oullins la Saulaie et Saint-Fons.
  • Les transports en commun seront renforcés, de nouveaux parcs relais et aires de covoiturage aménagés
  • De nouveaux parcs relais et voies piétonnes et cyclables seront installés.
  • Les berges du Rhône en rive droite seront aménagées
  • L’autopont de la Mulatière sera supprimé.

Anneau des sciences au calendrier

  • 2018 : concertation avec les territoires pour la réalisation de l’Anneau des Sciences
  • 2021 : enquête publique Anneau des Sciences
  • 2022 : début des travaux
  • 2028 : mise en service de l’ouvrage
A6 A7 : aménagement cyclable du pont de la Mulatière (Oullins) horizon 2020
A6 A7 : aménagement cyclable du pont de la Mulatière (Oullins) horizon 2020

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.