Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Tout ce qui est bien trié est bien recyclé !

Ma ville au quotidien

Publié le 11 mars 2016 par Cécile Prenveille

3

Un habitant de la Métropole trie en moyenne 34 kilos de déchets par an. Ce sont 11 kilos de moins que la moyenne nationale. La Métropole de Lyon, soutenue par Éco-emballages, se donne 2 ans pour donner envie aux Grands Lyonnais de trier. On vous explique comment.

Vous avez un nouveau message

Le pot de yaourt, recyclable ou pas ? Et l’emballage de pizza ? Compliqué. Les bonnes volontés ne manquent pas, mais on se trompe souvent de bacs. Pour diviser par deux les erreurs, la Métropole a inventé « Les messagers du tri ». Depuis 2008, les messagers se rendent directement chez l’habitant. Incollables en la matière, ils expliquent les consignes de tri, prennent le temps de discuter et de répondre aux questions.
Par exemple : saviez-vous que le papier ou le verre, jeté en vrac avec les ordures classiques, ne pourra jamais être recyclé ? Un mois après leur premier passage, les messagers reviennent pour faire le bilan avec vous. La Métropole intensifie l’action des messagers auprès de 15 communes prioritaires. Au total, 180 000 habitants vont être sensibilisés jusqu’en 2018.

On recycle le verre à l’infini

Et le recyclage du verre, on en parle ? Certains jours, la distance qui nous sépare du silo à verre paraît insurmontable. Et pourtant. Bouteille, bocal, pot, petit, gros, transparent ou coloré : dans le verre, tout se recycle ! À l’infini, ou presque. Pour encourager les habitants à trier leur verre, la Métropole installe 330 nouveaux silos dans les communes où ils manquent le plus. Objectif 2018 : + 4 kg de verre trié par habitant et par an. À l’échelle du Grand Lyon cela représente 5 570 tonnes ! En plus, pour chaque tonne de verre collectée, la Métropole verse 3 euros à la Ligue contre le cancer.

On s’essaie aux nouvelles bennes

Après plusieurs tests encourageants, la Métropole a décidé d’expérimenter une nouvelle méthode de collecte avec trois quartiers de Saint-Fons, Pierre-Bénite et Saint-Priest. À la place des bacs roulants traditionnels, encombrants et souvent détériorés, 35 containers vont être installés en pied d’immeubles. En parallèle, les habitants seront sensibilisés pour comprendre l’intérêt du nouveau dispositif et bien s’en servir. Un premier bilan sera dressé à mi-parcours, en janvier 2017.

 

  • Tout ce qui est bien trié est bien recyclé !

    Tout ce qui est bien trié est bien recyclé !

  • Tout ce qui est bien trié est bien recyclé !

    Tout ce qui est bien trié est bien recyclé !

  • Tout ce qui est bien trié est bien recyclé !

    Tout ce qui est bien trié est bien recyclé !

  • Tout ce qui est bien trié est bien recyclé !

    Tout ce qui est bien trié est bien recyclé !

 

en savoir plus

infos pratiques

L’ensemble de ces initiatives repose sur un appel à projets national lancé en 2015 par Eco-emballages. Intitulé « Plan de relance du tri et du recyclage« , il est parti du constat que le taux national de recyclage des emballages plafonnait et que les performances locales étaient très hétérogènes.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. Manue et anne gaelle de la gym 13 mars 2017

    Cet article est excellent, très éclairant! Nous recommandons vivement cet article. Savez vous s’il y a le même genre d’initiatives dans la métropole rennaise?

    Répondre

    Toma 15 mars 2016

    J’aimerais savoir sur la quantité globale de déchets d’entreprise et ménagers quel pourcentage est recyclé et réutilisé.

    Répondre
    1. Cécile Prenveille 18 mars 2016

      Bonjour Toma,
      Le rapport annuel Barnier 2014 recense tous les chiffres en matière de gestion des déchets. A ce titre, le traitement des déchets ménagers se répartit de la manière suivante : 59% incinération avec production d’énergie // 28 % valorisation recyclage // 6% stockage // 6% valorisation hors recyclage (il s’agit des déchets réutilisés pour le remblaiement).
      Vous pouvez consulter le Rapport Barnier sur notre site www.grandlyon.com, directement accessible à partir du lien suivant http://bit.ly/1pt5XGn

      Répondre