Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
événement

Biennale d’art contemporain : les mondes flottants

Du 20 septembre 2017 au 7 janvier 2018

On sort

Publié le 20 septembre 2017 par la rédaction du MET'

0

Lieu

La Sucrière, MAC Lyon, couvent de la Tourette, le Dôme, l'IAC de Villeurbanne.

Pendant quatre mois, Lyon devient la capitale mondiale de l’art contemporain. Plus de 50 artistes du monde entier viennent donner leur vision des « Mondes Flottants », le thème de cette 14e édition de la Biennale, choisi par la commissaire d'exposition Emma Lavigne. 5 lieux emblématiques invitent le grand public à découvrir ces œuvres. Poétiques, déstabilisantes, mouvantes, flottantes.

La Sucrière

Au cœur du quartier de la Confluence, découvrez Sonic Fountain, l’oeuvre sonore monumentale de Doug Aitken : des gouttes d’eau qui tombent en suivant une partition précise, comme un concert. Autre présentation majeure : celle de Susanna Fritscher faite d’hélices provoquant différentes tonalités de sons grâce aux mouvements de l’air.

Le MAC Lyon

Rendez-vous avec le Brésilien Ernesto Neto et Two Columns for One Bubble Light. Une invitation au visiteur à expérimenter l’oeuvre avec son propre corps et ses sens. À voir également : A=P=P=A=R=I=T=I=O=N de Cerith Wyn Evans, installation sonore à 16 pistes qui transporte le visiteur dans un paysage imaginaire où il perd tous ses points de repère. Autre temps forts : Rivane Neuenschwander et sa réinterprétation de Watchword : elle brode sur des étiquettes des mots liés aux conflits sociaux et elle les affiche ou les épingle sur les vêtements des visiteurs.

Le Dôme, place Antonin Poncet

Place Antonin Poncet (Lyon 2e), une coupole monumentale va être installée : le visiteur pourra se laisser aller à la méditation, porté par la mélodie des bols tibétains flottants sur une piscine. Fruit de la rencontre entre deux grandes oeuvres : Radome, de Richard Buckminster-Fuller, et Clinamen v.3 de Céleste Boursier-Mougenot. Gratuit. Jusqu’au 5 novembre.

Rendez-vous 17 à l’IAC

L’institut d’art contemporain de Villeurbanne présente les œuvres de 20 artistes émergents du monde entier, comme les détournements humoristiques de Thomas Teurlai, des bricolages aussi bien à partir d’objets du quotidien que d’icônes de l’histoire de l’art.

Lee Ufan au Couvent de la Tourette

Le couvent de la Tourette à Éveux se met aussi à l’heure de la Biennale d’Art Contemporain avec Lee Ufan. Après le Musée Guggenheim de New York ou le château de Versailles, l’un des plus influents artistes contemporains sur la scène internationale investit les lieux et dialogue avec l’architecture du couvent, grâce à un minutieux travail de sculpture.

Biennale de Lyon : les mondes flottants
Biennale de Lyon : les mondes flottants
© Shimabuka and Air de Paris

En savoir plus

Biennale de Lyon

tarifs

  • de 9 à 16 euros
  • gratuit sous conditions

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.