Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
dossier

Publié le 9 février 2017

Dans la Métropole, le tri des déchets augmente et se réinvente

0

Depuis 1 an, la Métropole de Lyon et ses habitants sont passés à la vitesse supérieure pour réduire les déchets. Et ça marche : le tri du plastique et du verre a progressé de 3 %, plus de 250 tonnes d’objets ont été données et les expérimentations pour permettre à tous de trier plus et mieux se multiplient.

Tri du papier : un chèque de 10 000 euros pour le Téléthon

Publié le 6 février 2017 par Vincent Huchon

Ma ville au quotidien | Actu

En 2016, les habitants ont trié plus de 20 tonnes de papier. C'est 12 % de plus que l'année dernière avec, à la clé, un chèque de plus de 10 000 euros remis ce jour à l’Association Française contre les Myopathies.

Chaque tonne de papier collectée c’est 50 centimes d’euros reversés à l’AFM-Téléthon. Pour cette saison 2016, qui s’est déroulé du 1er octobre 2015 au 30 septembre 2016, plus de 20 000 tonnes de papier ont été triées par les habitants. Ce qui permet à la Métropole de remettre ce lundi 6 février 2017, un chèque de 10 347,35 € à l’AFM-Téléthon.

Les Grands Lyonnais qui trient sont solidaires

Trier ses papiers toute l’année et faire en sorte qu’ils soient collectés et traités via les déchèteries et les centres de tri, c’est donc aussi effectuer un don solidaire en faveur de l’AFM-Téléthon. Grâce à l’action des habitants, l’association recueille des fonds et va continuer à pouvoir faire progresser la recherche contre les myopathies.

Trier, c’est toute l’année

Ce geste solidaire est une raison supplémentaire de poursuivre les efforts de tri ! Pour cela, déposez régulièrement vos papiers, journaux, magazines, annuaires ou encore catalogues dans les bacs verts. Trier, c’est un geste pour l’environnement et pour la recherche !

La collecte de papier 2016 en chiffres

  • 17 937 tonnes collectées en centres de tri
  • 2 757 collectées en déchèterie
  • 20 695 tonnes collectées au total
  • 10 347 euros reversés à l’AFM-Téléthon
  • 12,5 % d’augmentation pour les tonnes collectées par rapport à 2015
La Métropole de Lyon a remis ce jour un chèque de 10 347,35 euros à l’Association Française contre les Myopathies (AFM).
La Métropole de Lyon a remis ce jour un chèque de 10 347,35 euros à l’Association Française contre les Myopathies (AFM).
© Ingrid Mourier // Métropole de Lyon

Le succès des donneries de la Métropole de Lyon

Publié le 23 décembre 2016 par Julius Suzat

Ma ville au quotidien | Actu

Réparer et remettre en circulation des objets du quotidien plutôt que de les jeter : c'est la formule, à succès, des donneries. Il y en a 9 sur le territoire de la Métropole de Lyon et de nouvelles ouvertures sont prévues en 2017.

En un an d’existence, le bilan des donneries créées dans la Métropole de Lyon est positif : 290 tonnes d’objets ont été récoltées, soit plus d’une tonne par jour d’ouverture en moyenne. Entre 70% et 80% des dons sont réemployés directement par les associations partenaires. Seule une petite part de ces dons ne sont pas réutilisés et font l’objet d’un recyclage.

Avant de jeter, penser à donner !

Les donneries, ouvertes depuis le 24 novembre 2015, permettent aux habitants de donner des objets dont ils ne servent plus mais encore en bon état : ordinateurs, téléphones portables, meubles, outils de bricolage… la liste est longue ! L’idée des donneries est de réduire les déchets et le gaspillage. Pour cela, les objets collectés sont remis à des associations partenaires – Emmaüs, Vêtements du cœur, REEd, FNDSA, La Clavette et ENVIE – qui réparent et donnent une seconde vie à ces objets.

Physiquement, les donneries sont des espaces aménagés dans les déchèteries de la Métropole de Lyon. Il en existe 9 actuellement : Caluire-et-Cuire, Saint-Priest, Mions, Pierre-Bénite, Lyon 9e, Champagne-au-Mont d’Or, Francheville, Grigny et Saint-Genis-les-Ollières. Les donneries sont ouvertes tous les matins du lundi au samedi aux mêmes horaires que les déchèteries : de 9h à 12h du 1er novembre au 31 mars et de 8h30 à 12h du 1er avril au 31 octobre.

3 nouvelles donneries seront ouvertes le 1er juillet 2017 à Villeurbanne, Décines et Vaulx-en-Velin.

Réemploi des objets : tout sauf les textiles

À l’exception des vêtements (pour lesquels le don est déjà organisé grâce aux bornes de collecte sur la voie publique), du linge et des chaussures, la plupart des autres objets peuvent être donnés.

La répartition des objets les plus donnés :

  • 44 % : loisirs (jouets, vélos, instruments de musique, livres, etc.)
  • 22 % : objets de la maison (décoration, vaisselle, jardinage, bricolage…)
  • 21 % : mobilier
  • 12 % : équipements électroniques, petits et gros électroménagers
Les donneries ont permis de récupérer 290 tonnes d’objets réutilisables en un an
Les donneries ont permis de récupérer 290 tonnes d’objets réutilisables en un an
© Eric Soudan - Alpaca // Métropole de Lyon

River’Tri : une déchèterie fluviale au coeur de Lyon

Publié le 2 décembre 2016 par Vincent Huchon

Ma ville au quotidien | Actu

River'Tri, la première déchèterie fluviale de la Métropole de Lyon, a ouvert ses bennes le 3 décembre 2016, dans le 5e arrondissement de Lyon. Amarrée quai Fulchiron, elle est ouverte tous les samedis de 9 heures à 17 heures.

La déchèterie fluviale River’Tri s’ammare tous les samedis dans le 5e arrondissement de Lyon, sur la rive droite de la Saône, quai Fulchiron, à quelques centaines de mètres de la place Bellecour.

Quand ?

La déchèterie River’Tri sera ouverte tous les samedis de 9 heures à 17 heures. Une zone d’attente pour les véhicules est aménagée sur le bas port du quai Fulchiron.

Quels déchets ?

La barge pourra contenir jusqu’à 3 000 tonnes de déchets par an. On y amène le même type d’encombrants que dans les autres déchèteries, à l’exception des gravats et des déchets verts.
Les déchets refusés sont les mêmes qu’ailleurs : amiante, cartouches d’encre, bouteilles de gaz…

Attention : fermeture en cas de crues

Lorsque la Saône est en crue, la déchèterie fluviale sera fermée car la barge ne pourra pas amarrer. Idem en cas d’intempéries trop sévères.

  • Avant de vous déplacer, renseignez-vous sur les crues et conditions météorologiques en consultant le site Vigicrues.
La déchèterie fluviale sera ouverte tous les samedis
La déchèterie fluviale sera ouverte tous les samedis

Lyon 9e passe au tri collaboratif avec Yoyo

Publié le 9 février 2017 par Vincent Huchon

Ma ville au quotidien | Actu

Quand mieux trier prend des airs ludiques et collaboratifs, cela donne le projet Yoyo. Testé à Lyon 9e, il encourage les participants à trier les bouteilles en plastique.

Vous habitez à La Duchère ou à Saint-Rambert-l’Ile-Barbe ? Rejoignez la communauté Yoyo pour mieux trier vos bouteilles en plastique transparent !

L’idée : récompenser votre geste de tri et vous donner envie de trier plus et mieux, avec un « coach » à proximité de chez vous. En échange de chaque sac trié et déposé chez lui, vous gagnez des réductions sur des places de cinéma, matches de l’Olympique Lyonnais, spectacles, etc.

Chaque sac est numéroté et vous pouvez suivre vos déchets jusqu’au recyclage !

Appareils électriques : la collecte se poursuit en 2017

Publié le 5 janvier 2017 par Vincent Huchon

Ma ville au quotidien | Actu

Mixeur, micro-ondes, portable, machine à laver... vous voulez vous débarrasser de ces objets qui ne fonctionnent plus ou vous encombrent ? Profitez des collectes solidaires de la Métropole organisées à Lyon, Bron et Vénissieux le samedi matin, jusqu'en juillet 2017.

Les collectes des équipements électriques et électroniques (D3E) reviennent en 2017 à Lyon, Bron et Vénissieux. Aspirateur, grille-pain, télévision, ordinateur, frigo, micro-ondes ou téléphone : tous les appareils sont concernés, même s’ils sont hors d’usage.

Plutôt que de les jeter, déposer vos appareils électriques et électroniques dans un des points de collecte solidaire mis en place par la Métropole de Lyon et Eco-systèmes.

Où et quand puis-je donner mes appareils électro-ménagers?

Les points de collecte solidaire sont installés à Lyon (tous les arrondissements sauf le 2e), Bron et Vénissieux. Les collectes ont lieu uniquement le samedi matin, de 9h à 13h. Attention, les lieux de collecte changent en fonction des dates.

Une deuxième vie pour vos appareils électriques

Une fois les objets récupérés, que deviennent-ils ? Les plus petits sont acheminés au Foyer Notre Dame des Sans Abris où ils sont réparés pour être ré-utilisés.
Le gros électroménager (lave-linge, lave-vaisselle…) prend lui la direction d’ENVIE, une structure qui bénéficie elle-aussi d’une convention avec Éco-systèmes.

Le matériel qui ne peut définitivement plus servir est ensuite acheminé vers des centres de dépollution et de recyclage.

Les collectes de 2016 en chiffres

  • 91 collectes sur le territoire
  • 5026 dépôts
  • 65 239 kg récoltés en un an
  • 75% des personnes viennent à pied
  • 58% de petits appareils collectés
  • 12% de petits appareils réutilisés
Les collectes se déroulent certains samedis de l'année
Les collectes se déroulent certains samedis de l'année
© DR

Et si vous deveniez ambassadeur du tri ?

Publié le 9 février 2017 par Vincent Huchon

Ma ville au quotidien | Actu

L'association Mouvement de palier, soutenue par la Métropole de Lyon, propose des formations ouvertes à tous pour devenir ambassadeur pour le tri et la réduction des déchets. Suivez le guide !

Agir sur le tri et la réduction des déchets : voilà l’objectif des formations proposées par l’association lyonnaise Mouvement de palier. Chaque mois, elle propose à ceux qui le souhaitent de les former aux bons gestes pour apprendre à trier, et transmettre ce savoir-faire autour de soi ensuite. Des formations sont ainsi organisées chaque mois dans les locaux de l’association, au 1 rue Claude Boyer, dans le 7e arrondissement de Lyon.

Une form’action le mercredi

Chaque mercredi, la formation, baptisée « form’action » propose :

  • un temps d’explication des consignes de tri pour la Métropole de Lyon ;
  • une présentation des associations et initiatives où s’engager pour agir sur la réduction des déchets ;
  • une présentation du rôle d’ambassadeur et un témoignage d’ambassadeur expérimenté ;
  • un temps d’imagination d’idées nouvelles à porter ensemble !

Concrètement, comment ça se passe ensuite ?

Une fois formés, votre affiche des consignes de tri est personnalisée avec l’aide de l’association. Notamment en indiquant le composteur, la déchetterie ou le silo à verre les plus proches de chez vous. Installée près des poubelles communes, l’affiche permet à chacun de savoir trier en un clin d’œil. Autour d’un moment de partage avec vos voisins, vous les sensibilisez à la démarche afin d’améliorer le tri autour de vous.

Partage d’expériences autour du tri

Être ambassadeur, c’est aussi la possibilité de participer à des temps de rencontre avec les autres ambassadeurs afin de partager vos expériences, de prendre part aux formations proposées afin de rencontrer d’autres personnes qui agissent et contribuent à la réduction des déchets. Ceux qui le souhaitent peuvent également participer aux groupes de travail sur les ambassadeurs dans les écoles, dans les entreprises…

 

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.