Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Déclassement des autoroutes A6/A7 : le calendrier se précise

Ma ville au quotidien

Publié le 13 juillet 2016 par Julien Kaufmann

2

Le 11 juillet, le conseil de la Métropole de Lyon a délibéré pour demander officiellement à l'État le déclassement de l'autoroute A6/A7 entre Limonest et Pierre-Bénite. Il devrait être effectif d'ici la fin de l'année et les premières mesures pour transformer et apaiser cet axe de circulation pourraient entrer en vigueur d'ici 2020.

2017-2020 : un déclassement progressif

Suite à l’accord de principe de l’État donné en mai dernier, le processus de déclassement de l’autoroute A6/A7 suit son cours. Le conseil de la Métropole de Lyon a adopté le 11 juillet une délibération qui demande à l’État de classer les 16 km d’autoroute compris entre Limonest et Pierre-Bénite dans le domaine des voies métropolitaines. Ce décret devrait entrer en application d’ici la fin de l’année 2016.

Sitôt le décret publié, la Métropole assurera la gestion et l’exploitation de ces voies. Les premières mesures pour transformer durablement le visage de cette autoroute sont déjà envisagées et seront mises en application d’ici 2020 : 

2025 : le grand contournement de Lyon

La transformation de l’autoroute en boulevard urbain marque la première étape d’une vaste réorganisation des infrastructures routières dans l’agglomération. Le 2e jalon est celui de la réalisation du grand contournement de l’agglomération. Objectif : 2025. Le grand contournement doit permettre d’éloigner le trafic de transit de la ville-centre et soulager les axes de circulation à vocation métropolitaine comme la rocade est et le boulevard Laurent Bonnevay.

Des études conduites par l’État et cofinancées par la Métropole de Lyon sont actuellement en cours pour déterminer le meilleur tracé. Elle doivent être rendues au plus tard à la fin de l’année 2017.

Et pour 2030, l’anneau des Sciences

Ces études s’articulent également avec le projet de « l’anneau des sciences », lui-même en pleine phase d’approfondissement. C’est la 3e étape de cet ambitieux projet de réorganisation des grands axes de circulation dans la Métropole. L’anneau des sciences permettra de boucler le périphérique de Lyon à l’ouest de l’agglomération. Cette infrastructure longue de 14,6 km sera enterrée à 80%. Sa réalisation est prévue à l’horizon 2030. 

  • Déclassement des autoroutes A6/A7 : le calendrier se précise

    A l'horizon 2030, l'autoroute A6/A7, ici à hauteur de Pierre-Bénite, aura laissé la place à un boulevard urbain.

  • Déclassement des autoroutes A6/A7 : le calendrier se précise

    À La Mulatière et Oullins la diminution de la largeur des voies de circulation permettra l'aménagement d'une promenade en bord du Rhône

  • Déclassement des autoroutes A6/A7 : le calendrier se précise

    Un des enjeux importants de la requalification des autoroutes est de permettre le développement de nouvelles lignes de transport en commun.

  • Déclassement des autoroutes A6/A7 : le calendrier se précise

    Sur le quai Perrache, on circulera à pied, à vélo, en trottinette... dans un environnement arboré.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. Intensive Presse Ecrite Autoroute A7 | Pearltrees 9 novembre 2016

    […] MET' – Déclassement des autoroutes A6/A7 : le calendrier se précise. Accueil > Actu > Déclassement des autoroutes A6/A7 : le calendrier se précise actu Le 11 juillet, le conseil de la Métropole de Lyon a délibéré pour demander officiellement à l'État le déclassement de l'autoroute A6/A7 entre Limonest et Pierre-Bénite. Il devrait être effectif d'ici la fin de l'année et les premières mesures pour transformer et apaiser cet axe de circulation pourraient entrer en vigueur d'ici 2020. 2017-2020 : un déclassement progressif Suite à l’accord de principe de l’État donné en mai dernier, le processus de déclassement de l’autoroute A6/A7 suit son cours. […]

    Répondre

    PAUL Gabriel 17 juillet 2016

    On met la charrue devant les bœufs.
    Avant le déclassement, il faut régler le problème de contournement, le plus large possible et avec le moins de nuisance possible pour la population riveraine de ces nouvelles voies.

    Répondre