Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Décret du 29 décembre 2016 : l’autoroute A6/A7 ne passera plus au cœur de Lyon

Grands projets

Publié le 29 décembre 2016 par Cécile Prenveille

4

Ce jeudi 29 décembre 2016 marque une étape historique pour le déclassement de l’A6/A7 au cœur de la Métropole de Lyon : le décret qui signe la fin de l’autoroute entre Limonest-Dardilly et Pierre Bénite vient d’être publié au journal officiel.

La portion de l’autoroute A6/A7 déclassée entre Limonest-Dardilly et Pierre-Bénite représente 16 km : elle commence au nord, à hauteur de l’échangeur de la Garde sur les communes de Limonest et Dardilly en limite de la concession Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR) et s’achève au sud, à Pierre-Bénite, avant l’échangeur A450-A7 et l’arrivée de l’A450.

Les communes directement concernées sont : Limonest, Dardilly, Champagne-au-Mont d’Or, Ecully, Tassin la Demi-Lune, Lyon, La Mulatière, Oullins et Pierre Bénite.

Nous sommes là sur un dossier majeur d’intérêt général qui va compter pour la Métropole de Lyon et les générations futures. Ce projet enthousiasmant va transformer le visage de notre territoire pour l’embellir encore. Il nous reste maintenant à construire ensemble les prochaines étapes.

Gérard Collomb,
Président de la métropole de Lyon

À La Mulatière et Oullins la diminution de la largeur des voies de circulation permettra l'aménagement d'une promenade en bord du Rhône
À La Mulatière et Oullins la diminution de la largeur des voies de circulation permettra l'aménagement d'une promenade en bord du Rhône

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. PAUL Gabriel 25 janvier 2017

    Il faut un vrai contournement de Lyon.
    Le grand contournement Ouest n’est pas possible pour des raisons de couts liés au relief qui nécessiterait beaucoup de tunnels et viaduc.
    Traverser les monts du Beaujolais du Lyonnais du Pilat de l’Ardèche, toutes les montagnes de l’Est du massif central, est très difficile à réaliser et très couteux.
    La solution passe par le prolongement de l’Autoroute A432 vers le sud sur le même tracé que la ligne TGV.
    80 Kilomètres d’autoroute à créer jusque à Valence
    125 Kilomètres jusqu’à Montélimar
    180 Kilomètres jusqu’au sud-est d’Orange pour rejoindre l’A7.
    Le prolongement de l’autoroute A432, vers le sud, le long de la voie TGV jusqu’à Montélimar serait une bonne alternative au contournement de Lyon et Valence.
    Ce nouvel autoroute doublerait l’autoroute A7, récupérerait le flot automobile venant de l’Est de l’axe Saône Rhône (Belgique, Allemagne, Suisse, etc.…), permettrait aux automobilistes et surtout au camions arrivant par l’autoroute A6 de ne plus traverser Lyon.
    Il faudrait interdire aux camions en transit de traverser Lyon « idem tunnel sous Fourvière » par le périf, la partie central de l’A46 et obliger le passage par l’A432.
    Ce pourrait être un complément à l’Anneau des sciences qui est une solution propre à la Métropole de Lyon.
    Autre : la zone fret sud de St Ex qui devrait voir le jour bientôt n’a pas de débouché autoroute vers le sud, l’A432 prolongé serait une bonne solution sans alourdir le trafic poids lourd A46 A7.

    L’A432 de l’A43 jusqu’à l’A7 au Sud Est d’Orange, c’est 180Km soit 1,5 milliards d’Euros pour sa réalisation.
    Pour l’A7 le trafic est entre Vienne et Orange de 70.000 Vi/ jour, 40 jours par an saturés à 175000 Vi/jour, soit 250% de sa capacité.
    Le nouvel A432 pourrait véhiculer 20.000Vi/Jour à un tarif équivalent à l’A7 soit environs 20 Euros.
    Recette : 20*20.000*365= 150millions d’euros par an
    Amortissement en 10ans
    L’état pourrait mettre en compétition sur cet axe APRR qui gère l’A432 et ASF qui gère l’A7.
    Quelques exemples avec des ordres de grandeur équivalents.

    A65 : 150km, cout 1,2 milliard d’euros, trafic 5500 VI/jour cout, péage 22euros soit recettes annuelles 22*5500*365=44 millions d’euros par an, amortissement 1200/44= 27 ans

    A89 : Balbigny à La Tour-de-Salvagny: 55Km 1,5 milliards d’euros

    Répondre

    Collectif VALVE 30 décembre 2016

    Vive le boulevard urbain Gérard Collomb.

    Répondre

    gaillard 29 décembre 2016

    Bonjour !

    Le quai Perrache était autrefois très calme … est-ce qu’il sera transformé aussi ?
    Ce serait vraiment agréable à nouveau !
    Cdlt,
    C.G.

    Répondre
    1. Cécile Prenveille 30 décembre 2016

      Bonjour, oui le quai Perrache fait bien partie de la portion d’autoroute déclassée. Les premiers aménagements sur le quai Perrache interviendront d’ici 2020. Vous pouvez consulter notre dossier spécial déclassement A6/A7 pour en savoir plus ; vous y trouverez des perspectives du futur boulevard urbain, notamment à hauteur du quai Perrache.

      Répondre