Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Faire de la Part Dieu un quartier encore plus agréable et actif !

Grands projets

Publié le 27 avril 2017 par Vincent Huchon

0

Habiter, travailler, se détendre ou faire son shopping : toutes les raisons sont bonnes pour venir à la Part-Dieu !

Une nouvelle façon d’habiter

Dès aujourd’hui
De nouveaux bâtiments commencent à sortir de terre. D’autres sont en rénovation à l’image de la résidence Desaix où 280 logements ont été complètement réhabilités.

Demain
L’idée est de proposer différentes façons d’habiter : des locations, du neuf à acheter, des meublés, du logement social. En 2018, du côté de l’avenue Lacassagne, l’immeuble Bricks misera sur le confort avec loggia et vaste jardin public… D’ici 2019 et à deux pas de la gare, Sky avenue, dessiné par l’architecte Christian De Portzamparc, proposera 219 appartements. Un immeuble inspiré par la forme des nuages, dans lequel on viendra aussi pour travailler, déposer ses enfants à la crèche ou profiter du jardin public.

Des espaces plus agréables à vivre

Dès aujourd’hui
Un quartier vivant et attirant, avec une bibliothèque ultra-active, des concerts détonants à l’Auditorium ou des spectacles de danse jusque dans le centre commercial. Un quartier qui redonne sa place à la nature avec les arbres du nouveau parvis Renée Richard devant les halles. Avec la rue Garibaldi dont la première partie a été terminée en 2016 et qui poursuit sa transformation en vaste promenade jusqu’à fin 2017.

Demain
Encore plus de vert et d’ombre en été : près de 600 arbres vont être plantés. Quatre espèces ont été choisies : le ginkgo biloba, le févier, le poirier et le cèdre. Les deux grandes places de chaque côté de la gare seront plus agréables et on marchera sur un « sol facile » dans les espaces publics. C’est l’un des principes du projet Part-Dieu :

Du shopping nouvelle génération

Dès aujourd’hui
Le centre commercial Part-Dieu est l’un des plus grands d’Europe : chaque jour, plus de 100 000 personnes arpentent ses étages et ses 247 boutiques !

Demain
D’ici 2020, le centre commercial s’ouvrira sur le quartier avec de nouvelles entrées et une galerie rue Servient. Sa nouvelle façade le rendra aussi plus lumineux. Le parking au sommet du bâtiment va devenir un vaste toit-terrasse avec des espaces verts. Un cinéma multiplex de 18 salles et 80 nouvelles enseignes ouvriront leurs portes. En rez-de-chaussée des immeubles comme le 107 ou le Silex 1, des commerces vont s’installer. C’est l’un des principes du projet Part-Dieu : le socle actif ou l’aménagement des rez-de-chaussée avec des commerces et des services, pour animer le quartier.

D’autres manières de travailler

Dès aujourd’hui
Dans le 2e quartier tertiaire français, les entreprises et salariés apprécient déjà les espaces de coworking. Ils fréquentent le club d’entreprises de la Part-Dieu, très actif. Au Tubà, ils imaginent les services de demain avec des citoyens testeurs.

Demain
Sky 56, en travaux au sud de la Part-Dieu, accueillera d’ici 2018 plus de 2 000 salariés sur 12 étages. Avec en prime quatre terrasses panoramiques et un toit terrasse.
Sur le même principe, Silex 1, rue Bouchut, sera inauguré au printemps : 10 000 m² de bureaux autour de jardins suspendus. Silex 2, juste à côté, transformera l’ancien bâtiment EDF et s‘élèvera à 129 mètres de hauteur. Dès 2022, les hôtels Novotel et Athena, sur la place de la gare, seront remplacés par Two Lyon : une tour de 170 m de haut imaginée par l’architecte Dominique Perrault avec bureaux et hôtel de standing. D’ici 2030, les services qui facilitent la vie des entreprises et des salariés vont se multiplier : hôtels, lieux de séminaires, crèches et conciergeries d’entreprise…

En 2030

en savoir plus

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.