Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Fête des lumières : les coups de cœur de la rédaction

On sort

Publié le 27 novembre 2017 par Vincent Huchon

0

Pour cette édition 2017 de la Fête des lumières, le rendez-vous est donné du jeudi 7 au dimanche 10 décembre. Pendant 4 nuits, Lyon devient ce lieu unique au monde avec plus de 50 installations lumineuses à débusquer.

Du jeudi 7 au dimanche 10 décembre 2017, de 20 h à minuit, Lyon s’éclaire de mille feux une nouvelle fois pour la Fête des Lumières. Cette année encore, les installations vous réservent bien des surprises. De la Presqu’île en passant le Vieux-Lyon et la colline de Fourvière : le parcours peut commencer !

Promenons-nous… (Tilt), place Bellecour, Lyon 2e : le vaste espace devient jardin, un jardin lumineux monumental, foisonnant de pivoines géantes, de papillons et d’herbes folles jaillissant des bottes du Roi Soleil !

Insert coin (Mr Beam), place Antonin Poncet, Lyon 2e : on suit deux enfants et leur chien sur la façade de la Grande Poste et le clocher de la place sur une borne d’arcade abandonnée. Ils basculent dans les jeux vidéo, manquant de se faire dévorer par les fantômes du jeu Pacman.

Enoha fait son cinéma (Nathanaëlle Picot), place des Terreaux, Lyon 2e : un immense cinéma en plein air s’ouvre sous nos yeux. Les écrans, les façades du Musée des Beaux-Arts et de l’Hôtel de Ville, projettent un best-of des scènes cultes du 7e art, des westerns à la science-fiction en passant par les comédies musicales ! Le tout guidé par Enoha, petite fille de 7 ans et son chat malicieux.

Guignol sur la colline (Ocubo), Collège Jean Moulin, Lyon 5e : Au cœur du quartier où la marionnette lyonnaise a vu le jour, plongez dans l’imaginaire emblématique de Guignol, Gnafron et Madelon ! Un décor créé à partir d’un travail participatif, entre dessins d’enfants de Lyon et premiers pas de comédiens des collégiens !

Balāha (Damien Fontaine), Théâtre Antique – Grand théâtre, Lyon 5e : une épopée chevaleresque inspirée d’une légende hindoue, redonne vie à Lugdunum et son théâtre antique tout en poésie.

Les Expés Etudiantes des Grands Ateliers, (Les Grands Ateliers Théâtre des Asphodèles) quartier de l’Antiquaille, Lyon 5e : entre l’esplanade Saint Pothin et le jardin André Malraux, objets et installations lumière imaginés par des étudiants d’univers variés se côtoient. Une belle occasion de profiter au passage de la vue spectaculaire sur Lyon illuminée.

Spider Circus (Groupe LAPS), place Sathonay, Lyon 1e : Avis aux arachnophobes, les araignées sont dans la place ! Elles chassent, se bagarrent, communiquent, les arachnides forment un ballet fascinant.

La pelleteuse Aquarium (Benedetto Bufalino et Benoit Deseille), rue du président Carnot, quartier Grôlée, Lyon 2e : Drôle, poétique, apaisant : tous ces adjectifs concentrés en une installation au cœur d’un engin de chantier. Des poissons colorés évoluent à la place du conducteur de travaux.

Les Pikooks (Christophe Martine), place de la République, Lyon 2e : levez la tête et suivez des yeux un couple d’oiseaux bleus cerfs-volants. Ces graciles volatiles poétiques ont installé leur nid au-dessus de l’onde du bassin, au milieu des roseaux et lentilles d’eau, des œufs prêts à éclore…

Golden Hours (Jacques Rival), place des Jacobins, Lyon 2e : la fontaine des Jacobins se transforme en une horloge monumentale, placée sous cloche. Tous les ¼ d’heure, admirez sa « folie lumineuse »…

  • Fête des lumières : les coups de cœur de la rédaction

    Promenons-nous… (Tilt), place Bellecour, Lyon 2e : le vaste espace devient jardin, un jardin lumineux monumental, foisonnant de pivoines géantes, de papillons et d’herbes folles jaillissant des bottes du Roi Soleil !

  • Fête des lumières : les coups de cœur de la rédaction

    Insert coin (Mr Beam), place Antonin Poncet, Lyon 2e : on suit deux enfants et leur chien sur la façade de la Grande Poste et le clocher de la place sur une borne d’arcade abandonnée. Ils basculent dans les jeux vidéo, manquant de se faire dévorer par les fantômes du jeu Pacman.

  • Fête des lumières : les coups de cœur de la rédaction

    Enoha fait son cinéma (Nathanaëlle Picot), place des Terreaux, Lyon 2e : un immense cinéma en plein air s’ouvre sous nos yeux. Les écrans, les façades du Musée des Beaux-Arts et de l’Hôtel de Ville, projettent un best-of des scènes cultes du 7e art, des westerns à la science-fiction en passant par les comédies musicales ! Le tout guidé par Enoha, petite fille de 7 ans et son chat malicieux.

  • Fête des lumières : les coups de cœur de la rédaction

    Guignol sur la colline (Ocubo), Collège Jean Moulin, Lyon 5e : Au cœur du quartier où la marionnette lyonnaise a vu le jour, plongez dans l’imaginaire emblématique de Guignol, Gnafron et Madelon ! Un décor créé à partir d’un travail participatif, entre dessins d’enfants de Lyon et premiers pas de comédiens des collégiens !

  • Fête des lumières : les coups de cœur de la rédaction

    Balāha (Damien Fontaine), Théâtre Antique - Grand théâtre, Lyon 5e : une épopée chevaleresque inspirée d’une légende hindoue, redonne vie à Lugdunum et son théâtre antique tout en poésie.

  • Fête des lumières : les coups de cœur de la rédaction

    Les Expés Etudiantes des Grands Ateliers (Les Grands Ateliers Théâtre des Asphodèles), quartier de l'Antiquaille, Lyon 5e : entre l’esplanade Saint Pothin et le jardin André Malraux, objets et installations lumière imaginés par des étudiants d’univers variés se côtoient. Une belle occasion de profiter au passage de la vue spectaculaire sur Lyon illuminée.

  • Fête des lumières : les coups de cœur de la rédaction

    Spider Circus (Groupe LAPS), place Sathonay, Lyon 1e : Avis aux arachnophobes, les araignées sont dans la place ! Elles chassent, se bagarrent, communiquent, les arachnides forment un ballet fascinant.

  • Fête des lumières : les coups de cœur de la rédaction

    La pelleteuse Aquarium (Benedetto Bufalino et Benoit Deseille), rue du président Carnot, quartier Grôlée, Lyon 2e : Drôle, poétique, apaisant : tous ces adjectifs concentrés en une installation au cœur d’un engin de chantier. Des poissons colorés évoluent à la place du conducteur de travaux.

  • Fête des lumières : les coups de cœur de la rédaction

    Les Pikooks (Christophe Martine), place de la République, Lyon 2e : levez la tête et suivez des yeux un couple d’oiseaux bleus cerfs-volants. Ces graciles volatiles poétiques ont installé leur nid au-dessus de l’onde du bassin, au milieu des roseaux et lentilles d’eau, des œufs prêts à éclore…

  • Fête des lumières : les coups de cœur de la rédaction

    Golden Hours (Jacques Rival), place des Jacobins, Lyon 2e : la fontaine des Jacobins se transforme en une horloge monumentale, placée sous cloche. Tous les ¼ d’heure, admirez sa « folie lumineuse »…

infos pratiques

Toutes les installations de la Fête des Lumières 2017 sur www.fetedeslumieres.lyon.fr

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.