Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
photo

Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

Ma ville au quotidien

Publié le 23 mars 2016 par Vanessa Cornier

Quand la vie chez soi n'est plus possible, vient le temps des maisons de retraite médicalisées. Depuis le 1er janvier 2015, la Métropole de Lyon coordonne l’action sociale des établissements pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), notamment en agréant les lieux, en les contrôlant, en autorisant la création de nouveaux établissements. Reportage à la résidence Marguerite Dethel, à Tassin-la-Demi-Lune.

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    Le nouvel an chinois ? Le thème idéal pour l’un des ateliers thérapeutiques proposés à ceux qui souffrent parfois de troubles de la mémoire. Jeanne (à droite), psychologue et artthérapeute propose l'apéritif aux saveurs asiatiques et découverte de l’histoire de cette fête ancestrale.

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    À l'automne 2014, l'Ehpad Marguerite Dethel a quitté ses quartiers dans le centre de Tassin pour émigrer un peu plus en périphérie de la ville. Installée sur le site des anciennes roseraies Meilland, elle promet aux résidents de longues et belles balades au milieu de ses nouveaux espaces verts.

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    Deux fois par semaine, la coiffeuse sort ses ciseaux, shampoings et ses brosses à brushing. Ce jour-là, c’est M. Clément Petit qui se fait beau car comme il le dit lui-même : « l’âge ne compte pas ! ».

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    Ces dames sont captivées… et ces messieurs aussi ! Pour cause, Jean Héritier donne une conférence aujourd’hui. Ce bénévole, ancien prof d’histoire, raconte avec passion les successions des rois de France.

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    Pour les absents au cours de gym douce, il y a le parcours de santé en libre accès juste derrière l’établissement. Clément Petit, ancien rugbyman, en profite pour faire de l'exercice !

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    Encore un petit effort. Dernière étape du parcours de santé, un équipement permet d'entretenir la marche.

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    Et si on alliait le sport et la nature ? C'est ce qui a été imaginé pour les résidents de l'Ehpad. Un parcours de santé en libre accès destiné à ceux qui souhaitent pratiquer une activité physique en respirant l'air frais.

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    L’atelier cuisine terminé, les résidents profitent d’une pause pour prendre l’air sur le terrain des roses. Aides-soignants et autres membres du personnel offrent leur bras à ceux dont la marche est difficile.

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    Ce que les résidents aiment par-dessus tout : manger sans avoir à cuisiner. Simone Maciocia n'est pas de cet avis. La cuisine, ça la détend. Aujourd'hui les cookies sont à l'honneur. Cerise sur le gâteau, à l'heure du goûter, pour la remercier de son dur labeur, elle sera la première à les déguster !

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    "Que 2016 vous apporte amour et bonheur". Tradition chinoise oblige, à l'heure du nouvel an les anciens ont la délicate mission de remettre leurs vœux aux plus jeunes. Pour que cette nouvelle année leur soit douce...

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    12 h : place au restaurant et à la cuisine du chef Cyril. Au menu : blanquette de dinde. Pour Jeanne Forray, 97 ans, ce sera du rosé !

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    Moment clé de la journée, la pause déjeuner est l'occasion pour les résidents de se retrouver. Le chef Cyril aux fourneaux concocte des petits plats adaptés aux goûts de chacun, selon les envies que les résidents auront partagé le jour de leur entrée dans l'établissement.

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    Le pôle d'activité de soins adaptés ne se limite pas à un panel d'ateliers. Il se prolonge jusqu'à l'heure du déjeuner, moment propice à l'échange et à la confidence. "On nous dit de ne pas nous attacher, confie Marie, aide-soignante, mais c'est plus fort que nous, avec le temps les résidents deviennent des membres de notre famille." Comme Mmes Bertrand, Gelas et Loupot, les résidents sont nombreux à franchir la porte du pôle, ouverte en permanence à ceux qui éprouvent le besoin de se sentir mieux.

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    Une missive à transmettre ? À l'entrée de l'établissement, une boite aux lettres réservée au courrier des résidents trône le long du hall telle une oeuvre d'art.

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    Bienvenue à l'Ehpad Marguerite Dethel. Le personnel, souriant et disponible, jongle entre les demandes internes de ses résidents et externes, pour répondre au mieux aux attentes de chacun.

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    "C'est l'heure de la collation de Mme Trotet." "Mme Notin a besoin d'aide pour se relever". 24 heures/24, le personnel de l'Ehpad est aux petits soins pour ses résidents, afin que chacun se sente comme chez soi.

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    M. Simon Dessalle est un habitué de l'Ehpad. Tapissés de portraits de famille et de tableaux qu'il affectionne particulièrement, les murs de sa chambre rejoignent ceux de cet établissement qu'il considère comme sa maison. Féru de politique, il ne manque pas de commenter les séances télévisées de l'Assemblée Nationale.

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    "Venez M. Dessalle, on monte au ciel !". Simon Dessalle ne peut plus marcher. À sa demande, les aide-soignantes accourent pour lui permettre de se déplacer. "Nous avons souhaité nous rendre compte de ce que les résidents vivaient lorsqu'on les installait sur cette machine, confient-elles. Alors nous l'avons essayé, et ce n'est pas si facile que ça. Quel courage !"

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    16 h, l’heure du goûter. Au 1er étage, les aides-soignants viennent au chevet de ceux qui ne peuvent plus se déplacer jusqu’au restaurant du rez-dechaussée. Entre deux bouchées, on parle des enfants, des souvenirs et du temps qu’il fait.

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    L'heure du bilan. Une réunion hebdomadaire réunies psychomotriciens, aide-soignants, psychologues, médecins et autres membres du personnel. L'occasion d'aborder les événements de la semaine et les cas particuliers des résidents.

  • Maison de retraite médicalisée : une journée à la résidence Marguerite Dethel

    Bénévole, mais avant tout ancien professeur d'histoire, Jean Héritier rend régulièrement visite aux résidents de l'Ehpad pour partager sa passion de ce qui a marqué le monde d'hier et d'aujourd'hui.