Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
dossier

Publié le 2 septembre 2017

La métropole sportive, partout, pour tous !

1

La Métropole de Lyon consacre chaque année 5,3 millions d’euros à développer et faciliter la pratique du sport pour tous. Elle subventionne les clubs et les sections sportives des collèges. Elle aménage les espaces publics pour donner envie de s’entraîner, comme sur les berges du Rhône ou au parc Blandan. Et ça marche : plus de 600 000 personnes font régulièrement du sport dans la Métropole. Le sport permet aussi de braquer les projecteurs sur le territoire avec les clubs internationaux et 70 grandes manifestations soutenues par la Métropole. Finalement, le sport c’est vraiment l’affaire de tous !

Du sport en toute liberté

Publié le 17 août 2017 par Vincent Huchon

Ma ville au quotidien | Actu

Pas forcément besoin d’être inscrit-e en club ou d’aller à la salle pour s’entraîner. Une rando-nature du côté de Charbonnières, un footing avec les collègues sur la pause de midi, un match de volley à Parilly… : les lieux agréables, aménagés par la Métropole contribuent largement à l’essor de ce qu’on appelle « la pratique libre ».

Aujourd’hui, plus de 600 000 Grands-es Lyonnais-ses ont fait de l’espace public leur terrain de sport. Chaque jour, 70 000 personnes empruntent les quais du Rhône, du parc de Gerland à celui de la Tête d’or. Au programme : balades à vélos, course à pied, musculation, skate, kayak, pétanque…

Les lieux qui permettent la pratiquent sportive comme les city-stades, les parcs avec agrès de fitness etc. se retrouvent aux 4 coins du territoire. Et plus aucun projet ne sort de terre sans y intégrer la dimension bien-être : cheminements piétons et vélos sécurisés, allées bordées d’arbres, accès faciles aux espaces verts et aux fleuves…

Se retrouver au Parc Blandan pour faire du sport !

Basket, badminton, volley, ping-pong, skate… avec plus de 8 000 m2 dédiés au sport, le parc Blandan à Lyon 7e est devenu un lieu prisé des sportifs et des sportives.
Ils se donnent même rendez-vous sur Facebook pour un match convivial, avec le groupe « Volleyball au parc Blandan » qui compte près de 300 fans.

La Métropole gère…

  • 2 grands parcs : Parilly et Lacroix-Laval
  • 750 km d’aménagements cyclables
  • 200 kilomètres de sentiers nature
  • 90 000 arbres
 © Thierry Fournier // Métropole de Lyon

Pratique libre, en clubs, pour les pros : le sport pour tous !

Publié le 21 août 2017 par Julien Kaufmann

Ma ville au quotidien | Infographie


© Métropole de Lyon

Du sport pour faire parler du territoire

Publié le 17 août 2017 par Vincent Huchon

Ma ville au quotidien | Actu

Entre des clubs performants qui font rayonner la ville et les grandes manifestations internationales accueillies dans l'agglomération, la Métropole de Lyon est un territoire qui compte sur la planète sport !

L’OL pour le foot, le LOU pour le rugby, l’ASVEL pour le basket : les clubs professionnels de la Métropole sont connus dans le monde entier. Une notoriété boostée par les 10 titres consécutifs de champion de France de l’OL et plus récemment par l’arrivée d’Alex Morgan, le phénomène du football féminin suivi par 10 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux !

Ces clubs emblématiques véhiculent une image de « ville gagnante » dans le monde entier : un atout pour attirer les entreprises et les investisseurs.

Les grandes manifestations sportives drainent du public et stimulent aussi l’activité économique. En 2015, les championnats du monde d’athlétisme vétérans avaient rassemblé 8 000 athlètes soutenus par plus de 7 000 spectateurs.

Euro 2016, 150 millions d’euros en retombées

L’Euro 2016 a généré 150 millions d’euros de retombées économiques avec des restaurants, des bars, des hôtels qui ont vu leur chiffre d’affaires s’envoler. Le Musée gallo-romain a doublé son nombre d’entrées.

À noter  : la finale de l’Europa League 2018 se jouera au Groupama Stadium

 © Thierry Fournier // Métropole de Lyon

Le sport pour les plus jeunes

Publié le 17 août 2017 par Vincent Huchon

Ma ville au quotidien | Actu

Faire du sport, ça commence dès le plus jeune âge, dans les clubs et au collège dont la Métropole soutient les sections sportives.

La Métropole de Lyon soutient des grands événements qui rassemblent des collégien-nes de tout le territoire : les jeux des collèges UNSS auxquels ont pris part 1 500 jeunes ou le cross de l’UNSS qui compte 3 500 participants. Elle aussi lancé le Défi des collégiens avec l’Agence pour l’éducation par le sport. Objectif : inciter les collèges à imaginer des projets éducatifs autour du sport. Les 5e du collège Elsa Triolet à Vénissieux ont ainsi « chaussé leurs baskets pour ELA », une association qui lutte contre des maladies génétiques rares.

En contrepartie des subventions qui leur sont accordées, les centres de formation des clubs professionnels s’engagent à partager leur savoir-faire avec les clubs amateurs du territoire. Ainsi, le Lou Rugby organise des entraînements communs avec les clubs amateurs de Rillieux-la-Pape et de Meyzieu.

Vacances option sport

Chaque été, pour les jeunes qui ne partent pas en vacances, la Métropole de Lyon propose tout un programme d’activités sportives gratuites dans les parcs de Parilly à Bron et de Lacroix-Laval à Marcy-L’Étoile. En 2016, ils étaient plus de 2 000 jeunes à participer ! Rugby, volley, roller, badminton, escrime, échecs, sandball…

Promouvoir le sport féminin

Publié le 17 août 2017 par Vincent Huchon

Ma ville au quotidien | Actu

Des actions de la Métropole se portent spécifiquement en direction des femmes, pour leur permettre d'accéder plus facilement à tous les types de sport.

La Métropole de Lyon aide les clubs et les collèges à ouvrir des sections féminines et à faire découvrir les disciplines essentiellement pratiquées par des garçons : hand, foot, rugby. Des clubs professionnels travaillent avec la Métropole pour la valorisation des performances féminines. L’équipe de l’OL a déjà remporté 3 fois la ligue des Champions : elle est classée n° 1 mondiale par la fédération internationale de l’histoire et des statistiques du football (IFFSH).

À noter : le match d’ouverture et la finale de la coupe du monde de football féminin 2019 auront lieu au Groupama Stadium de Décines.

Le sport c’est la santé !

Publié le 17 août 2017 par Vincent Huchon

Ma ville au quotidien | Actu

Le développement de la pratique sportive est aussi une façon d'encourager les habitants à bouger et donc à être en meilleure santé.

Bouger c’est bon pour la santé, et c’est prouvé : une alimentation saine et la pratique régulière d’une activité physique réduisent le risque de maladies chroniques (cardio-vasculaire, diabète, obésité), selon l’Agence de haute autorité de santé.

L’équipe du Bus Info-santé de la Métropole se déplace sur les manifestations sportives pour faire passer le message et motiver les gens à (mieux) bouger à tous les âges de la vie. À l’occasion du cross départemental de l’UNSS 2016, le Bus Info-santé était au parc de Parilly pour répondre aux questions des 3 500 collégiens.

Le Forum basket santé développement durable, également soutenu par la Métropole, a permis à 20 clubs du territoire de développer des « projets santé » dans leurs clubs.

Le sport aide les personnes âgées à rester autonomes plus longtemps. Les maisons de retraite et résidences autonomie l’ont bien intégré, elles proposent des parcours santé et des ateliers de motricité à leurs résidents.

« De la tête… aux pieds »

Lors du premier hackathon santé qui a rassemblé en 2016 plus de 400 participants, un prototype de semelle pas comme les autres a fait parler de lui : « Be Active », une semelle connectée qui suit et stimule l’activité physique des personnes âgées.

Du sport pour l’insertion et l’emploi

Publié le 17 août 2017 par Vincent Huchon

Ma ville au quotidien | Actu

Grâce à l'activité qu'il génère ou aux besoins qu'il suscite, le sport est aussi un facteur de développement de l'emploi dans la Métropole.

Faciliter la construction de grands équipements et l’accueil d’événements sportifs, c’est aussi créer des emplois directs. 2 000 personnes dont 140 en insertion ont travaillé sur le chantier du Parc OL pendant 2 ans. Et depuis l’ouverture du stade, ce sont plus de 800 emplois qui ont été générés.

Pour rapprocher le monde des entreprises et celui de l’insertion, la Métropole de Lyon et 8 comités sportifs départementaux cherchent à pérenniser des emplois pour des bénéficiaires du RSA déjà investis comme bénévoles dans les clubs. La Métropole de Lyon travaille aussi avec des structures qui utilisent le sport comme un outil d’insertion. « Sport dans la ville » a déjà ouvert 27 espaces à Bron, Rillieux-la-Pape ou Givors, dans des quartiers où les taux de chômage sont élevés. 215 jeunes ont aussi bénéficié de la formation « Entrepreneurs dans la ville ». Avec des résultats très positifs : 92 % d’entre eux ont ensuite trouvé un travail.

Le sport c’est aussi de l’emploi

  • Les clubs professionnels de la Métropole comme l’ASVEL ou l’ASUL comptent entre 10 et 50 salariés. Presque 400 pour l’OL.
  • Les jours de match, près de 500 stadiers travaillent au Matmut Stadium de Gerland. Ils sont près de 2 000 au Groupama Stadium de l’OL.
  • 350 bénévoles recrutés et formés pour l’accueil des supporters de l’Euro 2016.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. Ramos 18 août 2017

    Bonjour, très belle article effectivement, dommage que l’on ne parle pas des associations qui elles aussi véhicule à travers le sport l’image de la ville, petit exemple La section pétanque de Lyon Sport Métropole à organisé en juin dernier le 1er International de pétanque au Parc de Parilly, plus de 1000 compétiteurs, 8 Nations représenté, 1500 spectateurs durant le week-end, le tous orchestré par des bénévoles !
    Je pense que de temps en temps il serait intéressant de parler de ces événements et pas toujours des clubs pro.
    Merci pour votre attention.
    Cordialement.

    Répondre