Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Les abeilles sauvages prennent leurs quartiers dans la Métropole

Ma ville au quotidien

Publié le 17 juillet 2015 par Cécile Prenveille

0

En France, 30 % des abeilles vivent en ville. Seulement 5 % produisent du miel. Les autres, les « sauvages », ont aussi un grand intérêt écologique. Or, leur nombre est en déclin. Pour les protéger, la Métropole de Lyon, en partenariat avec les villes de Lyon et Villeurbanne, s’est associée à l’Inra d’Avignon, à l’association Arthropologia et au service Sciences et Société de l’Université de Lyon dans le cadre du programme européen « Life+Urbanbees ».

À l’échelle du territoire, 16 sites test ont été aménagés pour mieux accueillir les nids des abeilles sauvages et 24 sites étudiés pour mieux connaître les abeilles de la Métropole. Un guide de gestion écologique des espaces verts a été édité à partir de ces enseignements. 18 000 personnes ont été sensibilisées en 5 ans. Elles ont appris à quel point les abeilles sauvages sont indispensables dans la pollinisation, dans la production agricole – et donc à notre alimentation. 20 agglomérations européennes s’inspirent de la politique « abeille-friendly » de la Métropole de Lyon et de ses actions de sensibilisation et de formation auprès de la population.

Pour aller plus loin :

Avec ses partenaires, la Métropole de Lyon participe au programme européen
Avec ses partenaires, la Métropole de Lyon participe au programme européen "Life+Urbanbees" © Fabrice Lafond

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.