Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Les indispensables bénévoles du Festival Lumière

Ma ville au quotidien

Publié le 14 octobre 2014 par Gaëlle Lenoir

0

Sans eux, le Festival Lumière ne serait pas le même. Rencontre avec l’une des bénévoles.

Sans eux, le Festival Lumière ne serait pas le même. Rencontre avec l’une des bénévoles.

Dès la première édition du festival Lumière, Sandrine Bousquet s’est portée volontaire pour devenir bénévole : « Je suis férue de cinéma et j’habite tout près de l’Institut Lumière. On nous a tout de suite fait confiance, on fait partie d’une équipe. » Pour la 6e année, cette expert-comptable de 50 ans a même posé une semaine de congés pour vivre pleinement l’événement. « Pendant le festival, je suis alors dans ma bulle : mes 3 enfants le savent… ».
Pour cette édition 2014, Sandrine Bousquet est chargée de l’accueil des invités. « Je partage des moments uniques avec des personnalités. La première année, je suis allée chercher Bertrand Tavernier à l’aéroport pour le conduire à la salle 3000 où il remettait le prix Lumière à Clint Eastwood. L’année dernière, j’ai accompagné Michael Cimino : j’étais avec lui à une présentation de « Voyage au bout de l’enfer », un de ses films qui m’a beaucoup marquée. Je pleurais et il m’a consolée en me disant : « Sandrine, il ne faut pas pleurer, ce n’est que du cinéma ».
Quand Sandrine n’a pas le temps de voir des films, elle note ceux dont lui parle les réalisateurs et acteurs pour se rattraper ensuite : « Le timing est serré, on dort peu mais on rencontre des gens passionnés, l’ambiance très décontractée doit beaucoup à Thierry Frémaux, qui nous fait tous monter sur scène lors de la cérémonie de clôture pour nous remercier. Je suis ravie quand les invités disent qu’ils sont bien reçus et reviennent ».
Au fil des ans, pour pouvoir discuter 7e art avec les acteurs et réalisateurs, Sandrine Bousquet a amélioré son anglais. Et cette année, elle a acheté une méthode d’espagnol pour échanger quelques mots avec Pedro Almodóvar qui va recevoir le Prix Lumière.

Sandrine Bousquet est bénévole au Festival Lumière © J. Léone
Sandrine Bousquet est bénévole au Festival Lumière © J. Léone

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.