Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Les Terrasses de la Presqu’île : des couleurs toute l’année

Grands projets

Publié le 7 juillet 2016 par Vincent Huchon

0

Le projet des Terrasses de la Presqu'île va proposer une nature riche et diversifiée sur l'ensemble du site

Le Japon sur les quais

Afin de préserver à la fois la continuité des alignements de platanes entre les quais amont et aval et le caractère historique des quais lyonnais, une seule et même espèce a été choisie : le sophora du Japon dont l’ombrage est similaire à celui du platane. Ce bel arbre au feuillage composé se couvre, en été, d’une multitude de fleurs blanches. Cette nouvelle essence choisie par le paysagiste permet de diversifier la végétation, et de renforcer la biodiversité.

Des couleurs différentes

La végétation du site revêtira différents visages et différentes couleurs au gré des saisons. Vert clair aux reflets argentés, lumineux, tout en transparence et légèreté dès les floraisons du printemps, les feuillages prendront une teinte flamboyante aux premières notes de l’automne. Une fois les feuilles tombées, les bois colorés lui donneront un caractère inédit. Des aulnes et saules d’espèce naine, composeront les îles végétales et la végétation du square. Leurs branchages arborent une robe rouge carmin en hiver, les chatons argentés sortent le bout de leur nez au printemps.
Des graminées, aux épis translucides et aux reflets jaune d’or à l’arrière-saison viendront diversifier la gamme des couleurs qui rythme les quais. Les cornouillers passent d’une floraison blanche au printemps, à des teintes rutilantes en automne.

Le retour de la biodiversité

Reconstituer la biodiversité des bords de la Saône, c’est aussi l’objectif du projet. Pour cela, arbres, arbustes et graminées permettront à la nature d’être présente partout : sur les places, le quai, et bien sûr, dans le vaste jardin fluvial et le square. Cyprès chauves, saules pleureurs et aulnes, aux teintes rouges en automne, agrémenteront la ville. Érables, ormes du Caucase aux couleurs automnales et pins sylvestres ponctueront la promenade.

Perspective des futures terrasses de la Presqu'île
Ponctuée d’arbres et agrémentée de bancs, la future place d’Albon deviendra un espace de repos et de rencontre.
© Asylum // Métropole de Lyon

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.