Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Locations « Airbnb » dans le Grand Lyon : pensez à la taxe de séjour

Ma ville au quotidien

Publié le 7 juillet 2016 par Vincent Huchon

0

Vous louez votre appartement sur internet pour accueillir des touristes pendant quelques jours dans la Métropole de Lyon ? N'oubliez pas de respecter les règles en vigueur et notamment la taxe de séjour. Explications.

« Toute personne séjournant dans un hébergement marchand du territoire est soumis à la taxe de séjour dès la première nuitée ». Voilà en substance ce que dit la loi. La taxe de séjour permet à l’administration qui la collecte – la Métropole de Lyon – d’améliorer l’accueil des touristes dans le Grand Lyon, de développer la fréquentation touristique et de promouvoir le territoire.

Son paiement concerne aussi bien les personnes qui résident dans une chambre ou un logement spécifiquement dédiés au tourisme que celles qui séjournent dans un appartement ou une maison loués de manière occasionnelle. C’est à l’hébergeur de collecter la taxe de séjour et de la reverser à la Métropole de Lyon, via la plateforme taxe-sejour.grandlyon.com notamment.

Collecte directe dès le 1er août pour Airbnb

Pour simplifier les démarches des personnes qui louent leur logement via la plateforme Airbnb, la Métropole de Lyon a demandé à ce que le site s’occupe lui même de la collecte et du versement de la taxe de séjour. C’est désormais chose faite. A partir du 1er août 2016, Airbnb collectera cette taxe au moment de la réservation sur son site pour les usagers lyonnais et reversera la somme à la Métropole de Lyon.

Si vous êtes propriétaire d’une résidence de tourisme, consultez le site economie.grandlyon.com pour tout savoir des règles administratives en vigueur.

Afin de permettre aux loueurs de mieux connaître les démarches à effectuer, la Métropole et la Ville de Lyon ont lancé une campagne d’information pour accompagner les propriétaires dans ces déclarations obligatoires. Cette campagne d’information qui a démarré le 17 juin, sera suivie par des contrôles sur place réalisés par la Ville de Lyon, notamment dans les quartiers où l’offre est importante (Presqu’île de Lyon et Vieux Lyon notamment). À noter que l’absence de ces déclarations obligatoires peut entraîner une amende de 25 000 euros.

 

Vous louez votre appartement sur internet pour accueillir des touristes pendant quelques jours dans la Métropole de Lyon ? N'oubliez pas de respecter les règles, notamment sur la taxe de séjour !
Vous louez votre appartement sur internet pour accueillir des touristes pendant quelques jours dans la Métropole de Lyon ? N'oubliez pas de respecter les règles, notamment sur la taxe de séjour !
© Thierry Fournier // Métropole de Lyon

infos pratiques

Pour tout renseignement : taxedesejour@grandlyon.com

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.