Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Métropole de Lyon : premier débat d’orientations budgétaires

Ma ville au quotidien

Publié le 3 février 2016 par Julien Kaufmann

2

Le premier Débat d’orientations budgétaires (DOB) de la Métropole de Lyon s’est déroulé lors de la séance du Conseil de la Métropole du lundi 1er février. Prélude au vote du budget, cette étape importante permet de donner les grandes orientations en matière d’investissements, de dépenses et de ressources financières pour la collectivité pour l’année à venir.

C’est dans une situation économique tendue que les élus de la Métropole de Lyon ont tenu ce premier DOB : une croissance peu élevée au niveau national – même si le contexte local est plus dynamique – et une diminution des dotations venant de l’État de 57 millions en 2016.

Dans ce contexte, deux objectifs prioritaires sont affichés : préserver la bonne santé financière de la Métropole de Lyon et mettre en œuvre des investissements ambitieux, afin de soutenir l’emploi et la transformation de la ville.

Pour atteindre ses objectifs, la Métropole gère avec rigueur ses dépenses de fonctionnement : masse salariale, baisse des charges générales et des subventions. Toutefois, afin de préserver la cohésion du territoire, elle fait le choix de préserver les dépenses sociales avec notamment 235,2 millions prévus pour le Revenu de solidarité active (RSA), 56,5 millions d’euros pour les allocations de compensation du handicap ou encore 102,3 millions d’euros pour l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

Cet effort conséquent sur la partie fonctionnement permettra de préparer l’avenir, avec, dès 2016, des investissements importants :
– Éducation : 27,9 millions d’euros
– Développement économique : Cité internationale de la Gastronomie (1 M€), projet Supergrid (2 M€), Biodistrict de Gerland (2,7M€)
– Projets urbains : Zone d’aménagement concertée (Zac) du Triangle à Saint-Priest (3,4 M€), cours Émile Zola à Villeurbanne (5 M€ en 2016 sur un total de 18 M€), avenue des Alpes à Marcy l’Etoile (2,6M€ en 2016 sur un total de 6.9M€).

Pour en savoir plus :

Séance du conseil de la Métropole de Lyon
Séance du conseil de la Métropole de Lyon
© Thierry Fournier // Métropole de Lyon

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. PAUL Gabriel 5 décembre 2016

    Emprunts toxiques
    Il en est de meme pour l’emprunt contracté par Rhonexpress pour financer sa réalisation.
    Montant de l’emprunt 65 millions d’euros à remboursé par le département du Rhone de 2008 à 2014 puis par la Métropole depuis 2015.
    Remboursement de 3;25 millions par an à l’origine , puis 4;9 millions en 2015 et maintenant 5,2 en 2016.

    Répondre

    Paul Gagriel 5 février 2016

    Afin de consacrer davantage d’argent à des sujets prioritaires, je pense qu’il est urgent de mettre fin rapidement aux financements laissé par le département du Rhône.

    Les emprunts toxiques laissés par le département du Rhône à la Métropole qui plombe ces finances.
    Mais également Rhônexpress avec son monopole de desserte en transports collectifs sur Saint Exupéry (Gare et Aéroport) jusqu’en 2038.
    Rhônexpress a qui le département du Rhône a offert gracieusement l’argent des contribuables (41,3millions d’euros, pour la construction plus 3,25millions d’euros par an pendant 30ans soit un cadeau de 138,8 millions d’euros).

    Répondre