Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Moustique-tigre : des gestes simples pour éviter sa prolifération

Ma ville au quotidien

Publié le 5 juillet 2016 par Vincent Huchon

0

Le moustique-tigre est particulièrement nuisible et peut transmettre des virus tels que zika, dengue ou chikungunya. Pourtant des gestes simples peuvent l'empêcher de se reproduire.

Le moustique-tigre se plaît particulièrement en zone urbaine. Il peut être porteur de maladies dangereuses.

Le moustique-tigre est un petit nuisible qui vit et se développe en zones urbaines comme la Métropole de Lyon. Bien que la France Métropolitaine soit relativement épargnée par sa présence, il est prudent d’empêcher au maximum la prolifération du moustique-tigre. Pour cause, ce moustique peut transmettre des virus comme la dengue, le zika ou le chikungunya après avoir piqué une personne malade.

Pas d’eau stagnante

Le moyen le plus efficace pour freiner la reproduction des moustiques-tigres est de supprimer les zones d’eau stagnante car c’est là qu’ils pondent et se reposent :

Retour de voyage, prudence

Vous revenez de voyage d’un pays où un virus comme le zika, le chikoungounya ou le zika est présent ? En cas de symptômes évocateurs de ces maladies (maux de tête, fièvre, douleurs articulaires), il est recommandé de consulter sans tarder son médecin traitant.

Signalez sa présence

Le moustique-tigre est plus petit qu’une pièce de 1 centime, avec de fines pattes et strié noir et blanc. Si vous pensez avoir observé un moustique-tigre près de chez vous, vous pouvez le signaler sur la plateforme www.signalement-moustique.fr

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.