Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Plus grandes, accessibles, automatiques : les futures rames du métro B !

Ma ville au quotidien

Publié le 4 avril 2017 par Julien Kaufmann

13

Depuis 2010, l'utilisation du métro dans la Métropole de Lyon a augmenté de 20% ! Pour répondre à cette forte demande, le Sytral investit notamment 140 millions d'euros dans l'acquisition de nouvelles rames pour la ligne B. Les lignes A et D sont aussi modernisées. Ces opérations doivent s'achever en 2023.

En hausse depuis plusieurs années, la fréquentation du métro de la Métropole de Lyon va continuer d’augmenter dans les 15 années à venir. Les prévisions de trafic, basées notamment sur la dernière révision du plan local d’urbanisme et d’habitat de la Métropole de Lyon, prévoient en effet + 40% sur la ligne B, + 15% sur la D et + 2% sur la A d’ici 2023.

Le Sytral investit pour développer et moderniser le réseau métro avec le plan « Avenir métro ». D’ici 2023, les 30 rames de la ligne B du métro vont être remplacées :

Ligne B, la deuxième ligne en pilotage automatique

Fin 2019, 4 rames en pilotage automatique intégral seront mises en service et cohabiteront avec celles pilotées par un conducteur. D’ici 2023, la ligne B sera alors entièrement automatique. Cette évolution va permettre d’accélérer la cadence des métros et même de coupler 2 rames entre elles aux heures de pointe. Ces trains de 72 mètres pourront alors transporter 650 voyageurs !

L’opération « Avenir métro » va aussi permettre d’augmenter la capacité de transports des lignes D et A :

Lancée dans le plan de mandat 2015-2020 du Sytral qui prévoit 1,2 milliard d’euros d’investissements, l’opération « Avenir métro » va permettre de répondre aux enjeux de mobilité de demain. D’ici 2030, la fréquentation de la ligne B devrait augmenter de 60%, celle de la ligne D de 25% et celle de la A de 4%.

La hausse de la fréquentation est liée au développement de la Métropole de Lyon, aux grands projets urbains comme celui de la Part-Dieu ou du quartier Confluence et au prolongement de la ligne B du métro vers les hôpitaux sud de Saint Genis Laval en 2023.

 

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. vince 11 avril 2017

    Il serait aussi temps, de modifier l’habillage sonore des annonces des rames de métro, qui datent de mathusalem…

    Répondre

    vince 5 avril 2017

    Normalement pour le bon fonctionnement et l’efficacité d’une ligne de métro automatique, c’est l’installation en plus sur les quais de murs vitrées (anti-suicide) comme pour les lignes 1et 14 du métro parisien ou celui de la ville de Turin.

    Répondre

    Chris 5 avril 2017

    C’est très bien, mais il faudrait vraiment prolonger la ligne D dans la banlieue ouest. Les embouteillages sont infernaux a tassin, francheville, craponne et avec les développements d’entreprises a marcy l’étoile…

    Répondre
    1. Nathan 9 avril 2017

      Salut, un Métro E est en projet qui permettra de relier une station à déterminer à la gare d’Alaï, qui permettra sans doute de réduire les embouteillages et d’améliorer la desserte de l’ouest de l’agglomération lyonnaise.

      Répondre

    venuat 5 avril 2017

    Et pour le prolongement de la ligne D vers l’ouest ?

    Répondre

    Longre 4 avril 2017

    Trop beau. Vivement 2019

    Répondre

    Didou 4 avril 2017

    Pas sûre que ce soit bien de faire que les 2 rames soient « reliées » : plus de possibilité de s’abriter le nez en cas de personnes ayant gentiment vomi à une extrémité… ^^
    Mais sinon, joli design !

    Répondre
    1. Nathan 9 avril 2017

      Je pense aussi que les musiciens du métro privilégieront ces rames qui permettent une écoute du double de voyageurs habituels…

      Répondre

    BARIEUX 4 avril 2017

    on dirait qu’il y a moins de places assises, et les plus jeunes sont peu enclins à laisser leur places aux plus de 65 ans comme moi. Je précise que je prends très très souvent les transports en commun, car je ne conduis plus.

    Répondre

    Guihaire Eric 4 avril 2017

    J’espère pouvoir participer très activement aux développements de ces projets pour la ville de Lyon dont je suis tombé amoureux depuis 2011quand je suis arrivé pour le projet TTNG. A très bientôt j’espère….. :-)

    Répondre

    Eric Locqueneux 4 avril 2017

    Pourvu que le marquage au sol dans les rames ne soit pas la seule amélioration dédiée aux PMR!
    Aujourd’hui il est toujours impossible de rentrer dans la rame en toute autonomie pour des personnes en fauteuil roulant vu l’écart avec le quai…

    Répondre
    1. MET' 4 avril 2017

      Une grande attention est portée à l’accessibilité pour ces nouvelles rames : elles seront toutes équipées d’un seuil rétractable pour faciliter l’accès des personnes à mobilités réduites, comme c’est le cas actuellement sur la ligne D.

      Répondre

    marza marie therese 4 avril 2017

    il des camera pour la protecion des usage

    Répondre