Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
événement

Nuits de Fourvière : l’Éclat Final

Le 31 juillet 2015

On sort

Publié le 27 juillet 2015 par aspeyretrosa

1

Lieu

Grand Théâtre gallo-romain, Fourvière

Pour sa dernière nuit, le festival des Nuits de Fourvière va faire danser le public et mettre sans dessus dessous le Grand théâtre avec ses artistes venant du monde entier !

1 nuit, 3 ambiances

Les Nuits de Fourvière touchent à leur fin. Le 31 juillet à 19h30, à l’occasion de l’Éclat Final, retrouvez des artistes du monde entier qui vont rythmer votre soirée. Redécouvrez le reggae de Bob Marley version orientale, les Caraïbes replacés en plein Far-West ou encore le calypso !

Du reggae avec le collectif Bob Maghrib

Ce collectif rend un hommage à Bob Marley en adaptant ses titres les plus connus avec des instruments, rythmes et sons propres aux musiques traditionnelles du Maroc. Redécouvrez Get up Stand up, Could You Be Loved ou Africa Unite sous un autre jour.

Sergio Mendoza y la orkesta

Sergio Mendoza a créé son Orkesta et sa spécialité maison, l’indie mambo : un savant mélange de guitares western, cuivres, pulsations latines et ambiances psyché qui donne envie de danser. Le tout sublimé par la voix du chanteur Salvador Duran.

Lord Mouse and the Kalypso Katz

Lord Mouse nous fait découvrir le calypso, la musique locale de Trinité-et-Tobago, aux mélodies entraînantes. Avec lui, 16 musiciens dont 6 choristes. Depuis 2008, il évolue dans un répertoire original et propose des concerts délirants, faisant découvrir un genre charmant et authentique.

L\'affiche des Nuits de Fourvière puise son inspiration dans le désert du Nevada  ©  Burning Man // John K
L'affiche des Nuits de Fourvière puise son inspiration dans le désert du Nevada © Burning Man // John K

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. Stefan 2 août 2015

    Les Nuits de Fourvière ont été, et sont encore encore parfois, l’un des plus beaux festivals que je connaisse. Toutefois, laisser certains ingénieurs du son (sans doute sourds ?) pourrir l’acoustique romaine à ce point ne me parait digne du festival.
    En tant que financeur public, Le Grand Lyon peut il inciter Les Nuits de Fourvière à cesser de transformer des générations de lyonnais en futurs sourds ? Il suffirait d’installer dans la fosse des jauge de contrôle des émissions sonores…
    Quel gâchis en tout cas…

    Répondre