Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
dossier

Publié le 31 mai 2017

Au rythme des Nuits de Fourvière 2017

0

-M-, Julien Doré, Arcade Fire, Norah Jones, Goran Bregovic... Du 1er juin au 5 août, les artistes du monde entier ont rendez-vous sur la scène du théâtre antique et dans toute la Métropole de Lyon. Les Nuits de Fourvière accueillent 139 représentations et plus de 130 000 spectateurs sont attendus !

Nuits de Fourvière

Du 1 juin au 5 août

Publié le 20 mai 2017 par Vincent Huchon

On sort | Événement

Lieu

- site des théâtre romains (Lyon 5)
- domaine de Lacroix-Laval (Marcy-l'Etoile)
- parc de Parilly (Bron)
- ENSAT (Lyon 5)
- Radiant-Bellevue (Caluire)
- théâtre de la Renaissance (Oullins)

Musique, danse, théâtre, cirque : du 1er juin au 5 août les Nuits de Fourvière accueillent pendant 2 mois 139 représentations, dont 58 créations ou premières françaises.

Têtes d’affiche

  • -M- ouvre le bal avec Toumani et Sidiki Diabaté sur la scène du Grand Théâtre du 1er au 3 juin avec pour dernier album Lamomali.
  • Ils reviennent : 10 ans après avoir mis le feu au Grand Théâtre, la joyeuse bande d’Arcade Fire est de retour (5 juin).
  • Et 50 ans après l’album mythique Pet Sounds, c’est Brian Wilson, le chanteur des Beach Boys qui revient sur le devant de la scène (17 juillet).
  • Le 16 juin, le dandy crooner Julien Doré présentera son 4e album, plus intimiste et poétique.
  • Cinq ans après un concert qui avait mis le Grand Théâtre en lévitation, Camille revient avec un nouvel album plein de promesses (le 20 juillet).

Tous au cirque !

Le Cirque Plume plante le décor et son chapiteau au parc de Parilly du 30 juin au 5 août pour une « Dernière saison » magistrale où la troupe s’aventure dans des lieux magiques, peuplés de monstres, d’anges, de joies et de peurs enfantines. En juillet, le domaine de Lacroix-Laval se transforme en quartier général pour les arts du cirque. Au menu : spectacles sous chapiteau, bals, concerts, projections de films sous les étoiles, apéritifs musicaux… Tout est gratuit à l’exception de la programmation sous chapiteau. Belle nouveauté cette année : une grande fête du cirque en accès libre pour le week-end d’ouverture du 1er et 2 juillet avec des ateliers d’initiation à partir de 6 ans.

Opéra, Théâtre, Humour

  • Les amateurs d’opéra iront voir le « Don Giovanni » androgyne, revisité par l’Orchestra di Piazza Vittorio.
  • Côté théâtre, Isabelle Huppert sera seule sur scène, pour la lecture de « Juliette et Justine, le vice et la vertu » d’après Sade.
  • Avec les mots pour seules armes, il pourrait ramener la paix dans le monde entier : Fellag est l’invité d’honneur des Nuits avec 4 représentations sur la scène du petit Odéon.

Nuits internationales

Cette année encore, des artistes du monde entier se croiseront à Fourvière : Pink Martini, Benjamin Biolay, Goran Bregovic, Norah Jones, Paolo Conte. Certains pour la première fois, d’autres presque inconditionnels des Nuits. En juillet, le festival programme aussi ses nuits thématiques : Reggae et Calypso, Tango, Blues, Italienne, Soul et Irlandaise, en clôture du festival.

Hors les Murs

  • Le Radiant Bellevue à Caluire donnera carte blanche à Aurélien Bory qui présentera son spectacle phare pour acrobates « Plan B ».
  • Avec « les Contes du piano-caméra » le théâtre de la Renaissance d’Oullins revisite pour les plus jeunes les contes de fées à la manière d’un livret d’opéra.
Julien Doré sera l'une des têtes d'affiche des Nuits de Fourvière
Julien Doré sera l'une des têtes d'affiche des Nuits de Fourvière
© Goledzinowski

Nuits de Fourvière 2017 : les coups de cœur de la rédaction

Publié le 24 mars 2017 par Cécile Prenveille

On sort | Actu

La billetterie des Nuits de Fourvière a ouvert officiellement le 27 mars. Avec une programmation 2017 qui fait la part belle à la création : musique, danse, théâtre et cirque. Coups de cœur de la rédaction.

Les Nuits de Fourvière viennent de dévoiler leur programmation 2017. C’est M qui ouvre le bal sur la scène du grand théâtre le 1er juin avec son dernier album Lamomali. Bien entouré pour cette aventure malienne de Toumani & Sidiki Diabaté. Pendant deux mois, la Métropole va vivre au rythme des Nuits. Jusqu’à l’éclat final du 29 juillet : une nuit irlandaise justement. Petite sélection de la rédaction.

Arcade Fire

Un concert rock-anniversaire pour la joyeuse bande canadienne : 10 ans après avoir mis le feu sur la scène du grand théâtre, Arcade Fire revient pour un concert très attendu aux Nuits de Fourvière.

Barbagallo

Programmé en première partie d’Arcade Fire, le batteur génial de Tame Impala revient aux Nuits dans une formation à lui tout seul : Barbagallo avec un deuxième album pop mélancolique, un poil désabusé « Grand Chien ».

Don Giovanni

L’Orchestra di Piazza Vittorio revisite l’opéra de Mozart et donne le beau rôle à un Don Giovanni androgyne, cigarette aux lèvres, interprété par une voix féminine. La scène du Grand Théâtre transformée en décor des années 20 pour trois représentations.

Plan B

Carte blanche à Aurélien Bory qui présente son spectacle Plan B au Radiant-Bellevue. Sur un plan scénique en mouvement perpétuel, 7 acrobates et jongleurs évoluent. Comme en apesanteur, ils semblent défier les lois de la gravité.

Les contes du piano caméra

Une spéciale jeune public qui ravira aussi les plus grands au théâtre de la Renaissance. A travers l’histoire de la petite Lola, Les Contes du piano-caméra revisitent les contes de fées d’antan à la manière d’un livret d’opéra. Ciné-contes musicaux en trois épisodes, avec un goûter servi aux enfants entre le 2e et le 3e épisode. Dès 5 ans.

Benjamin Biolay

Benjamin revient de loin. Après nous avoir fait découvrir « Palermo Hollywood » en 2016, le mauvais garçon inspiré présente le second volet de son road-trip argentin « Volver ». Ceux qui l’ont vu l’été dernier sauront vous convaincre de venir l’applaudir cette année.

L’homme qui valait 35 milliards

Le collectif mensuel a fait sensation l’année dernière avec son film réinventé « Blockbuster ». Du coup il revient avec un nouveau détournement au théâtre de la Renaissance. « L’homme qui valait 35 milliards » c’est un faux-thriller politico-social où il est question de Lakshmi Mittal, grand magnat de la sidérurgie…

La dernière saison

Le cirque Plume plante le décor et son chapiteau au parc de Parilly pour une « dernière saison » magistrale où la troupe s’aventure dans des lieux magiques, peuplés de monstres, d’anges, de joies et de peurs enfantines. « La dernière saison » est un poème à partager. Une dernière fois.

Brian Wilson

16 mai 1966 : les Beach Boys sortent « Pet sounds ». Un album savamment composé, arrangé et produit par Brian Wilson. La face du monde pop s’en trouve définitivement changée. 50 ans après, la scène du grand théâtre antique accueille le surdoué des garçons de la plage. Soirée mémorable en perspective.

Cirque & Guinguette

Du 1er au 23 juillet, les nuits de Fourvière reprennent leurs quartiers au domaine de Lacroix-Laval qui se change en Village-Cirque formidable ! Des spectacles sous chapiteaux, des bals, des concerts, des projections de films sous les étoiles, des apéritifs musicaux…. Et la belle nouveauté de cette année : des ateliers cirque à partir de 6 ans.

Nuits de Fourvière 2017 : le grand show

Publié le 8 juin 2017 par Vincent Huchon

On sort | Photo

Chaque été, les Nuits de Fourvière rassemblent plus de 130 000 spectateurs. Début juin, l'opus 2017 a pris son envol avec trois concerts successifs de M sur la scène du grand théâtre antique. Retour en images sur une 72e édition haute en couleurs.

  • Nuits de Fourvière 2017 : le grand show

    L'aventure malienne de M a enflammé le grand théâtre pendant trois nuits.

  • Nuits de Fourvière 2017 : le grand show

    Le public est venu applaudir -M- et Lamomali, le groupe de musiciens qui l'accompagne sur son dernier album

  • Nuits de Fourvière 2017 : le grand show

    Autour de M, quinze musiciens étaient présents sur scène

  • Nuits de Fourvière 2017 : le grand show

    La voix divine de Fatoumata Diawara a captivé les spectateurs du grand théâtre

  • Nuits de Fourvière 2017 : le grand show

    Les rythmes de "Mama Sam" ont enflammé le public dès l'entame du concert de M

  • Nuits de Fourvière 2017 : le grand show

    Les fans de M n'auraient raté ce rendez-vous pour rien au monde

  • Nuits de Fourvière 2017 : le grand show

    4200 personnes étaient présentes lors de chacun des trois concerts lyonnais de M

  • Nuits de Fourvière 2017 : le grand show

    Les Nuits de Fourvière 2017 étaient la première date de la tournée 2017 de - M -

  • Nuits de Fourvière 2017 : le grand show

    Avant d'assister à Don Giovanni, distribution des traditionnels coussins pour s'installer confortablement

  • Nuits de Fourvière 2017 : le grand show

    Bien installés, les spectateurs attendent l'arrivée de l'Orchestra di Piazza Vittorio

  • Nuits de Fourvière 2017 : le grand show

    Du 13 au 15 juin, le nouvel opéra de l’Orchestre de Piazza Vittorio a comblé les spectateurs des Nuits de Fourvière

  • Nuits de Fourvière 2017 : le grand show

    Né en 2002, l'Orchestra di Piazza Vittorio a interprété à Lyon sa troisième création

  • Nuits de Fourvière 2017 : le grand show

    Don Giovanni, par l'Orchestra di Piazza Vittorio = un nouveau succès aux Nuits de Fourvière après La Flûte enchantée (2009) et Carmen (2013)

  • Nuits de Fourvière 2017 : le grand show

    Dans le grand théâtre, le chef d'orchestre Mario Tronco a mené ses troupes à merveille

Nuits de Fourvière : retour sur un an de préparation

Publié le 31 mai 2017 par Julius Suzat

En coulisses | Actu

Les Nuits de Fourvière : une très grande et belle machine ! 1 538 artistes et technicien-nes et 116 660 heures de travail pour accueillir plus de 130 000 spectateur-trices dans la Métropole de Lyon. Retour sur un an de préparation.

J – 365

Toute l’année : le festival se prépare
Pour les 12 permanents-es, les Nuits de Fourvière durent toute l’année. Deux ans sont parfois nécessaires pour programmer une pièce de théâtre, un ballet de danse ou un opéra. Pour Don Giovanni par exemple, il faut s’assurer que tout tient sur scène, recenser les besoins en son, lumière, décors, costumes, accessoires. La programmation musicale s’appuie sur la sortie des albums et des calendriers des artistes.

J – 172

Décembre : le programme se précise
En décembre, la programmation a déjà une architecture, une colonne vertébrale, qui permet d’annoncer quelques têtes d’affiche – Julien Doré, -M- et Vianney pour cette édition 2017 – c’est une première étape de communication, histoire de susciter l’envie et de promouvoir
le festival.

J – 141

Janvier-mars : ultimes sélections
Les mois de janvier à mars permettent d’ajuster et d’affiner la sélection. Certains billets sont mis en vente dès le mois de janvier. C’est le cas pour le Cirque Plume qui s’installe pour un mois de représentation au parc de Parilly : 30 000 billets sont mis en vente !

J – 92

Mars : faire savoir !
La sélection est annoncée la dernière semaine de mars. Au programme : conférence de presse, présentations au public et aux entreprises. 120 000 programmes sont diffusés ! Dans la foulée, la billetterie est ouverte pour l’intégralité des spectacles. Les têtes d’affiche comme Arcade Fire ou Julien Doré s’arrachent en moins de deux.

J – 31

Mai : on monte la scène
Un mois est nécessaire pour se préparer à accueillir les artistes et les spectateurs : mise en place des buvettes, des préfabriqués pour l’accueil, des bureaux et des espaces de stockage. Au total : 1 440 heures de travail pour le montage/démontage de la scène ! Et les loges ? Pas la peine de les installer, elles sont déjà au sous-sol, sous la scène…

Jour J

1er juin : C’est parti !
-M- s’apprête à ouvrir le bal avec Toumani et Sidiki Diabaté sur la scène du Grand Théâtre. Pendant 1 h 30, 40 agents d’accueil s’activent pour installer les 4 400 spectateurs dans les gradins. Suivent 9 semaines de fête, d’émotion… et de lancers de coussins !

Les Nuits de Fourvière en chiffres

  • 15 lieux dans toute la Métropole
  • 418 salariés-es dont
  • 56 agents d’accueil
  • 40 barmans
  • 15 000 sandwichs
  • 2 500 glaces
  • 5 000 gaufres

*sources : bilan des Nuits de Fourvière 2016

Les Nuits de Fourvière, ce sont 139 représentations tout l'été
Les Nuits de Fourvière, ce sont 139 représentations tout l'été
© LoLL Willems

Nuits de Fourvière 2016 : retour en images

Publié le 8 août 2016 par Vincent Huchon

On sort | Photo

La 70e édition des Nuits de Fourvière s'est déroulée dans la Métropole de Lyon du 1er juin au 31 juillet. 179 spectacles de musique, de danse, de théâtre ou de cirque ont enchanté et fait vibrer les spectateurs présents ! Retour en image sur ce festival incontournable de l'été lyonnais.

  • Nuits de Fourvière 2016 : retour en images

    Le site des Nuits, majestueux, offre un cadre inédit aux artistes et aux spectateurs.

  • Nuits de Fourvière 2016 : retour en images

    L'édition 2016 des Nuits de Fourvière s'est achevée avec une fréquentation stable : 136 000 personnes ont assisté aux différents spectacles du 1er juin au 31 juillet.

  • Nuits de Fourvière 2016 : retour en images

    Le groupe Radiohead a conquis le public de Fourvière en inauguration de cette nouvelle édition du festival.

  • Nuits de Fourvière 2016 : retour en images

    Toutes les astuces sont bonnes pour profiter au mieux du spectacle !

  • Nuits de Fourvière 2016 : retour en images

    Musique, théâtre, danse, cirque… en tout 179 représentations ont eu lieu pendant toute la durée du festival.

  • Nuits de Fourvière 2016 : retour en images

    Comme Feu! Chatterton, de nombreux artistes français et internationaux célèbres se sont produits cette année sur la scène des Nuits de Fourvière.

  • Nuits de Fourvière 2016 : retour en images

    À la fin des concerts, le traditionnel lancer de coussins recouvre la scène d'un tapis vert !

  • Nuits de Fourvière 2016 : retour en images

    Zazie était au rendez-vous des Nuits de Fourvière 2016.

  • Nuits de Fourvière 2016 : retour en images

    Cet été, ce sont 23 000 coussins 100% recyclables et réutilisables qui sont gracieusement mis à la disposition du public

  • Nuits de Fourvière 2016 : retour en images

    Chapiteaux et parquet de bal : c’était les Nuits Cirque au domaine de Lacroix-Laval, l’un des 15 lieux de la Métropole où s’est déroulé le festival !

  • Nuits de Fourvière 2016 : retour en images

    À travers leurs clowneries, David et Danny Ronaldo, de la compagnie Circus Ronaldo, auscultent et dissèquent les errances de nos sociétés.

  • Nuits de Fourvière 2016 : retour en images

    Avec leur Cucina dell'arte, les Ronaldo touchent leur public en plein coeur à travers deux siècles d'histoire de tradition foraine, d’exils volontaires et de combats.

  • Nuits de Fourvière 2016 : retour en images

    Les Ronaldo, c'est une tradition familiale : six générations de numéros et d’artistes itinérants.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.