Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Innovation : l’État accorde 12,9 millions d’euros à la Métropole de Lyon

Grands projets

Publié le 21 mars 2017 par Vincent Huchon

1

Ce lundi 20 mars 2017, l'État a d'accordé 12,9 millions d’euros à la Métropole de Lyon pour développer 11 projets innovants : c'est le pacte métropolitain d'innovation de la Métropole de Lyon.

Déplacements, environnement, numérique… De nombreux secteurs d’activités de la Métropole de Lyon sont concernés par l’enveloppe de 12,9 millions d’euros que l’État vient d’accorder au territoire, via le pacte métropolitain d’innovation.

Les pactes métropolitains d’innovation : 3 objectifs nationaux

Les pactes métropolitains d’innovation ont été signés avec 15 métropole françaises. Ils poursuivent trois objectifs définis par l’Etat :

Le pacte d’innovation de la Métropole de Lyon : 11 projets soutenus

Au total, 11 projets sont concernés par ce pacte métropolitain d’innovation :

Le pacte d’innovation de la Métropole de Lyon en chiffres :

 

L’État reconnaît notre capacité d’innovation

Gérard Collomb, président de la Métropole de Lyon

« À travers ce pacte, l’État reconnait notre capacité d’innovation, d’expérimentation, et le rôle de la Métropole de Lyon comme locomotive et moteur de croissance de son territoire »

La cité de la Gastronomie fait partie des projets soutenus par l'État dans le cadre du pacte métropolitain d'innovation
La cité de la Gastronomie fait partie des projets soutenus par l'État dans le cadre du pacte métropolitain d'innovation
© Asylum

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. van dorsselaer 21 mars 2017

    Et le musée des tissus pas un sous…alors que c’est le seul au monde.

    Répondre