Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
dossier

Publié le 28 mars 2017

Parc Blandan : bientôt, 3 hectares de plus à découvrir

0

À la croisée des 3e, 7e et 8e arrondissement de Lyon, le parc Blandan va s'agrandir d'ici mi-2019. Une 2e phase de travaux pour aménager 3 hectares d'espaces publics supplémentaires dans ce parc très prisé des habitants pour ses aires de jeux, ses pelouses pour pique-niquer ou ses terrains de sport. Ces nouveaux espaces sont réalisés sur la partie haute du parc, celle de l'ancien fort.

Parc Blandan : sept nouveaux lieux et autant d’univers

Publié le 28 mars 2017 par Vincent Huchon

Grands projets | Actu

Les espaces imaginés sur la partie haute du parc Blandan seront dédiés à la détente et à la promenade. 3 hectares ouverts à l’horizon 2019 : visite guidée au cœur des 7 ambiances imaginées dans ces nouveaux espaces.

1 – Belvédère

Un chemin permettra de longer le parapet des remparts. L’espace offrira de nouveaux horizons au parc et une vue dégagée sur les douves historiques du fort. Mais le panorama ira bien au-delà : la basilique de Fourvière, la tour Incity, la tour du Crédit Lyonnais… De quoi donner une grande sensation de liberté et ravir les photographes en herbe !

  • Ambiance contemplative
  • 2 100 m²

2 – La pelouse centrale

Deux fois plus d’espaces offerts dans le parc avec cette vaste surface de pelouse. Pas de gazon anglais, mais une végétation résistante. De part et d’autre de cette grande pelouse d’agrément, le patrimoine militaire gardera une forte présence avec le jardin végétal et une exposition. Deux éléments qui redonneront vie aux parties basses des anciens casernements.

  • Ambiance ludique
  • 8 700 m²

3 – Bastion nature

Le parti pris de ce lieu ? Conserver le côté nature et sauvage. L’espace de détente s’étendra à l’ombre des arbres actuels. Avec 9 mètres de long, une grande table réunira les convives d’un anniversaire, d’un pique-nique ou de révisions scolaires… On y accédera par la grande passerelle qui sera alors ouverte au public

  • Ambiance conviviale
  • 2 200 m²

4 – Courtine du sous-bois

S’allonger ou sauter d’assises en assises… Ce sera possible grâce à la réutilisation de blocs de pierres des anciens casernements, transformés en sièges et en grands bancs. Dans l’architecture militaire, une courtine désigne le rempart reliant deux bastions. L’alignement des nouveaux arbres plantés, en complément des cyprès et platanes conservés, redonne vie à ce patrimoine.

  • Ambiance récréative et ombragée
  • 3 500 m²

5 – Les salons du fort

On passera en douceur de la place d’armes à la partie haute du parc par les salons du fort, où alterneront végétation abondante et petites prairies. En été, les arbres apporteront une ombre bienfaitrice. Quant aux deux clairières, elles donneront l’occasion de méditer ou de se reposer. Sous les platanes conservés, des terrains de pétanque viendront se nicher.

  • Ambiance de rêverie ou sportive
  • 5 100 m²

6 – Abords du château

L’ancien chemin d’accès au château sera ré-ouvert pour un accès facile au parc depuis la rue du Repos, mais aussi depuis la ligne T2 du tramway. Il permettra de rejoindre la pelouse centrale en partie haute en longeant l’ancienne caserne militaire ou de démarrer un tour du parc. L’entrée donnera aussi accès au Château de La Motte, futur lieu d’escapade gourmande.

  • Ambiance majestueuse
  • 2400 m²

7 – La prairie des remparts

De jolis points de vue sur les remparts, certains conservés dans leur état d’origine, d’autres rénovés le long d’un chemin. Et une prairie fleurie pour respirer et pour flâner dans les anciennes douves du fort. C’était la jonction qui manquait : avec l’ensemble des aménagements de la seconde phase, chacun pourra faire le tour complet du parc Blandan en 1,5 km de promenade !

  • Ambiance de flânerie
  • 5 200 m²

Chiffres-clés

  • 3 hectares supplémentaires d’ici 2019
  • 1,5 km de promenade pour faire le tour du parc
  • 3200 m2 d’espaces arborés
  • 6900 m2 de pelouse récréative
  • 100 bancs et chaises issus des démolitions
  • 75 arbres plantés
Le parc Blandan va proposer 3 hectares supplémentaires d’ici 2019
Le parc Blandan va proposer 3 hectares supplémentaires d’ici 2019
© Métropole de Lyon

Ouvrir une oasis de verdure connectée à son histoire

Publié le 28 mars 2017 par Vincent Huchon

Ma ville au quotidien | Interview

La deuxième phase du projet Blandan prévoit d'aménager un grand nombre d’espaces tout en conservant le patrimoine militaire, donner une identité forte à la partie haute tout en imaginant l’articulation avec le reste du parc. Explications avec Bertrand Vignal, architecte-paysagiste de l’agence BASE.

La partie haute du parc sera un lieu d’agrément, de contemplation et de refuge, fortement imprégné d’histoire, et inédit dans la Métropole

Bertrand Vignal,
Architecte-paysagiste de l’agence BASE

Quels sont les principes de transformation de la partie haute du parc ?

Après le succès de la partie basse ouverte en 2013, l’objectif de cette seconde phase est d’ouvrir un maximum d’espace au public : 30 000 m² d’ici 2019. Pour réussir ce pari, nous avons rationnalisé les aménagements, et sans faire table rase du passé ! Le patrimoine militaire riche est conservé à certains endroits, évoqué à d’autres. La réutilisation d’objets existants, le recyclage des matériaux et la viabilisation simple de certains lieux sont des principes importants dans ce projet. Nous souhaitons aussi préserver la liberté des usagers de s’approprier les lieux à leur guise… Nous faisons confiance à l’inventivité du public pour introduire des usages inédits, comme cela a été le cas en partie basse : street-golf, yoga, révision du baccalauréat, anniversaire d’enfant, cerf-volant…

Concrètement, à quoi ressembleront ces nouveaux espaces ?

À une vraie oasis de verdure ! La partie basse est très utilisée car on peut y jouer, faire du sport, se retrouver… Pour la partie haute, l’objectif est de proposer un lieu de détente, de repos et de nature, mais aussi de mystère. Le mobilier joue beaucoup pour créer des ambiances. L’idée est que les assises soient confortables et adaptées à toutes les positions : repos, lecture, contemplation… Sur l’ensemble de la partie haute, la végétation jouera un rôle très important. Les arbres existants seront conservés en grande majorité. Et nous souhaitons recréer, au fil du temps, de beaux volumes et des espaces ombragés qui manquent un peu en partie basse du parc.

2 « étages », mais un seul parc quand même ?

Selon l’envie du moment, les visiteurs choisiront entre des lieux dynamiques et sportifs en bas, ou calmes et reposants en haut. La transition de la partie basse à la partie haute se fera très naturellement. Le chemin principal qui mène à l’ancien fort depuis la place d’armes existe déjà ; l’arrivée en partie haute se fera dans un vaste espace d’agrément et de jeu. Avec cette deuxième phase, les promeneurs pourront faire le tour complet du parc sur un « ring » d’1,5 km. En plus de l’entrée principale, 6 nouveaux accès permettront de passer de la partie basse à la partie haute (du côté du château, des douves, de la rue du Repos, de la passerelle et de la rue du Docteur Crestin).

Vous pensez qu’on viendra bientôt de loin pour se promener dans le parc Blandan. Pourquoi ?

Ce sera le seul parc lyonnais « à 2 étages » ! Le parc est déjà un lieu où l’on se retrouve, où l’on partage des activités… Il pourra désormais devenir un lieu d’agrément, de contemplation et de refuge par rapport à l’agitation de la ville. Sans oublier les nombreuses évocations du patrimoine militaire qui formera un intérêt tout particulier.

En attendant le nouveau Parc Blandan en 2019

Publié le 3 mars 2017 par Vincent Huchon

En coulisses | Photo

Des lieux historiques, mystérieux et fermés au public pour l’instant… Le Parc Blandan, deuxième plus grand parc de Lyon, est déjà très fréquenté depuis son inauguration en 2013, pour sa verdure, ses espaces de jeux, de promenade et de repos. Sa partie haute, en revanche, celle de l’ancien fort, n’a pas encore été aménagée et reste invisible. Visite guidée des secrets de sa transformation.

  • En attendant le nouveau Parc Blandan en 2019

    Au 19ème siècle, la vie d’une caserne était rythmée par la fonction défensive de l’enceinte de Lyon. L’Armée ne quittera les lieux qu’en 1999… Aujourd’hui, il faut démolir 2 casernements (n°42 et 35) avant tout aménagement de la partie haute du fort.

  • En attendant le nouveau Parc Blandan en 2019

    Le premier étage du bâtiment 42 est conservé. Les fenêtres de cette partie basse seront consolidées et formeront un cadre pour des expositions sur le parc Blandan et le projet.

  • En attendant le nouveau Parc Blandan en 2019

    Démolir « proprement », cela signifie réutiliser et recycler les matériaux. La conservation des pierres permettra de créer 100 places où les promeneurs pourront s’asseoir.

  • En attendant le nouveau Parc Blandan en 2019

    De la discipline à la flânerie… Rien de militaire dans les espaces imaginés sur la partie haute du Parc Blandan, qui seront dédiés à la détente et à la promenade.

  • En attendant le nouveau Parc Blandan en 2019

    Le volume de l’ancien bâtiment de la deuxième caserne du fort, planté d’arbres, servira à la création d’un jardin végétal.

  • En attendant le nouveau Parc Blandan en 2019

    Avec les nouveaux aménagements, il sera possible de faire le tour complet du Parc Blandan. Et 5 nouveaux accès seront ouverts depuis les rues proches… à deux pas de la ligne T2 du tramway.

  • En attendant le nouveau Parc Blandan en 2019

    Édifié au Moyen-Âge et inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques, le château de La Motte restauré sera un lieu de destination gourmand…

  • En attendant le nouveau Parc Blandan en 2019

    L’aile Ouest du Château accueillera 2 restaurants : une table semi-gastronomique et une plus classique. Inédit…ils partageront la même cuisine.

  • En attendant le nouveau Parc Blandan en 2019

    Bar à vin, brasserie, vente à emporter… L’aile Est deviendra un îlot épicurien. Avec, chaque fois que possible, des éléments matériels de l’histoire du château conservés : fenêtres, planchers, etc.

  • En attendant le nouveau Parc Blandan en 2019

    À venir : belvédère, pelouse centrale, terrains de jeux, sous-bois et aussi la promesse de l’ombre. 30 000 m² de nouveaux espaces seront ouverts à l’horizon 2019.

Une nouvelle vie pour les anciens bâtiments du parc Blandan

Publié le 28 mars 2017 par Vincent Huchon

Grands projets | Actu

Avec la réhabilitation de plusieurs anciens bâtiments, le parc Blandan deviendra aussi un lieu pour de multiples activités.

Une escapade gourmande

En 2020, le Château de La Motte sera un nouveau lieu de destination des gourmets. Édifié au Moyen-Âge et inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques, il accueillera un restaurant semi-gastronomique et une cantine dans l’aile Ouest. Inédit… La cuisine sera commune aux deux restaurants et visible des clients. L’aile Est deviendra, elle, un îlot épicurien avec un bar à vins et un bar à cocktails.

Édifié au Moyen-Âge et inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques, le château de La Motte restauré sera un lieu de destination gourmand…
Le château de La Motte

Se cultiver et se rencontrer

Entre le château et l’ancien magasin d’armes, l’Abri Blandan sera construit et deviendra en 2020 un lieu d’événements. Autour d’un vaste patio, plusieurs salles pourront accueillir des conférences et séminaires. En soirée ou le weekend, l’Abri Blandan s’animera à l’occasion d’événements culturels. Un parking sous-terrain de 150 places sera accessible depuis la rue du Repos.

Le futur Abri Blandan
Le futur Abri Blandan

Vivre et étudier

Étudier dans des logements neufs à tarifs étudiants abordables, seul ou en colocation, avoir accès à des espaces de coworking… C’est le projet de résidence porté par le Crous de Lyon, où 260 étudiants s’installeront dès la rentrée 2017. 116 places sont labélisées « Résidence pour la réussite », offrant un accompagnement personnalisé aux étudiants de 1re année par des étudiants en Master.

La future résidence étudiante
La future résidence étudiante

Se loger

Loger de jeunes voyageurs, des groupes ou des professionnels en déplacement… L’ancien magasin d’armes deviendra l’Ho(s)tel Blandan en 2020. Pourquoi « Ho(s)tel » ? Car le concept est à mi-chemin entre hôtel et auberge de jeunesse. Près de 140 lits en chambre individuelle ou collective seront proposés. Comme pour l’Abri Blandan et le Château de La Motte, le projet sera porté par la Bellevilloise, célèbre lieu culturel parisien.

Le futur ho(s)tel Blandan
Le futur ho(s)tel Blandan

Usagers, ils racontent ce qu’ils pensent du parc Blandan

Publié le 28 mars 2017 par Vincent Huchon

Grands projets | Actu

Les promeneurs donnent leur avis sur l’actuel parc Blandan et sur les aménagements prévus

Louis

Retraité

Louis
« J’ai adopté le parc depuis son ouverture. Il est vraiment agréable avec toute cette verdure et plein d’espèces différentes d’arbres. Les chemins sont très larges, ce qui permet aux enfants de s’amuser sans gêner ceux qui marchent. Pour la suite, j’attends avec impatience l’ouverture de la partie du fort et de savoir ce que vont devenir les bâtiments conservés. »

Séverine

Mère de famille

Séverine
« J’aime venir ici avec mon fils qui fait du skate. Car les rampes du skatepark sont vraiment adaptées aux débutants, comme aux plus jeunes. Et puis, c’est agréable de passer du temps dans le parc. J’attends avec impatience de pouvoir découvrir les parties fermées, et j’espère que certaines seront ombragées. »

Patrice

Salarié

Patrice
« Le parc m’a été recommandé par un collègue et je suis ravi de découvrir qu’il est très agréable et sécurisé pour les enfants. L’esplanade dégagée permet de les surveiller facilement même lorsqu’ils font du vélo et de la trottinette. Dans la partie haute, il semble y avoir de beaux espaces à utiliser. Peut-être avec d’autres jeux pour les enfants car c’est plutôt rare à Lyon. »

L'une des futures connexions entre les deux étages du parc
L'une des futures connexions entre les deux étages du parc
© DR

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.