Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Participez à l’amélioration de vos déplacements

Ma ville au quotidien

Publié le 8 janvier 2016 par Cécile Prenveille

4

Mise à jour le 15 janvier 2016

Que vous preniez votre voiture, le vélo, le bus, le métro ou tout simplement vos pieds pour vous déplacer, vous êtes forcément concernés : le Plan de Déplacements Urbains (PDU) de l’agglomération lyonnaise est actuellement en cours de révision par le Sytral. La concertation citoyenne est ouverte jusqu’au 31 mars 2016. Alors dépêchez-vous !

Le PDU, c’est quoi ?
Attendue pour mi-2017, l’adoption du nouveau PDU doit permettre de réduire encore davantage nuisances et inégalités dans les déplacements. Objectif : apporter des réponses adaptées aux habitants des 73 communes concernées, en phase avec les enjeux de l’agglomération lyonnaise.

Une année 2015 productive
De mai à novembre 2015, des séances de travail appelées « Mini-publics » ont eu lieu.
Leurs participants ? Des habitants volontaires non spécialistes de la mobilité et des animateurs professionnels.
Le résultat ? Un souhait de voir l’offre alternative à la voiture renforcée, avec un accès et une utilisation simplifiés.

En 2016, vous avez la parole !
Qui dit nouvelle année, dit nouvelle phase de travail. Jusqu’à fin janvier, tout le monde peut donner son avis sur le site du Sytral. Réagir aux contributions des mini-publics, répondre à des questions, faire part d’une contribution personnelle… Tout est possible, le but étant de permettre l’expression de chacun. Alors, n’hésitez-pas !

Le nouveau plan de déplacements urbains sera adopté mi-2017 © Sytral
Le nouveau plan de déplacements urbains sera adopté mi-2017 © Sytral

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. Dias 26 mai 2017

    Nouvellement installée à Lyon après 15 ans de vie à la campagne, je suis frappée que les citadins, dont je suis maintenant, acceptent de vivre dans un air aussi pollué ; ça me prend à la gorge à chaque fois que je sors de chez moi !
    Je suis frappée aussi de voir autant de voiture transporter chacun, pour la plupart, une seule personne.
    A mon sens, un seul objectif acceptable pour la qualité de la vie en ville : la diminution de la présence des voitures puis à terme, sa disparition au profit de la santé des êtres humains.
    C’est un grand chantier qui demandera beaucoup de changements d’habitudes ; dont les effets se feront sentir même auprès des réticents (comme l’interdiction de la cigarette dans les lieux publics, que la majorité des gens plébiscitent désormais).
    Les élus et les politiques doivent avoir le courage d’affronter les lobbies automobiles, les gens pressés, paresseux ou égocentrés !

    Répondre

    22 janvier 2016

    Actuellement la voiture est le moyen de transport le plus rapide pour aller du point a au point b exemple : en dehors des heures ,en voiture pointes villeurbanne Saint Priest se fait en 20 minutes par contre en transport collectif ce même trajet est estimé à environ 1 heure. De Saint priest à Vaulx en velin en voiture le temps estimé est de 20 minutes environ en transport en commun le trajet dure 1 heure environ. A mon avis il y a beaucoup de progrès à faire pour réduire le nombre de véhicules sur les routes. Les habitants de manière en général préfère se déplacer avec leur voiture car il aiment mettre le prix pour ce moyen de transport . Les transports en commun ne sont pas pratiquent pour faire ces courses.

    Répondre

    Gab 16 janvier 2016

    Dans le cadre du PDU une des actions prioritaire à mettre en ouvre est la desserte par TCL (tram et bus) de Saint Exupéry (gare et aéroport)
    Remplacement de Rhônexpress (chiffre d’affaire 10 à 11 millions d’euros dont 3,25 millions d’euros de payé par nos impôts) par le Tram T3 avec terminus à Saint Exupéry.

    Rachat du contrat Rhônexpress par le SYTRAL (120 millions d’euros, dont 65 millions pour l’infrastructure).
    Desserte de Gare Part-Dieu à Gare St Exupéry et aéroport par T3 au tarif TCL.
    Temps de parcourt passant de 29 minutes à 34 minutes (suppressions du moyen de transport spécifique dont le cout de fonctionnement très élevé).
    Revente du matériel roulant (26 millions d’euros pour les 6 rames Talgo).

    Plusieurs avantages :
    1° diminution du cout de transport pour les 4000 à 5000 salariés travaillant sur le site de St Ex ainsi que pour leurs employeurs qui participent.
    2° économie pour la collectivité ‘(nos impôts) de 3,25 millions d’euros par an qui sont versé à la société gestionnaire de Rhônexpress.
    3° actuellement les 70 salariés de Rhônexpress représente une charge de 2 millions d’euros par an. L’intégration de ce personnel au sein de KEOLIS permettra des gains sur les embauches.
    4° grâce à la desserte TCL un certain nombre de TGV, circulant entre le nord de la France et la vallée du Rhône, ou Paris et l’arc alpin, dont le terminus n’ait pas Lyon ou Saint Etienne pourront s’arrêter à Saint Exupéry à la place de Part-Dieu. Ces TGV transitant par Saint Exupéry auront des gains de temps sur leur parcourt de 10 à 15 minutes par rapport à ceux transitant part Part-Dieu. Ceci compensera en partie le temps passé dans le tram T3.
    5° le développement de la gare Saint Exupéry grâce à la desserte TCL et aux nouveaux TGV (actuellement 0,9 millions de voyages par an) peut espérer à un doublement voir triplement de son trafic.
    6° le passage de ces TGV par St Ex permettra l’allégement de la gare de Part-Dieu et la suppression de certains investissements, (permettra par exemple une liaison Clermont Lyon avec arrivée à Lyon avant 9h du matin).
    7° les utilisateurs de TCL vers ou en provenance de St Ex rééquilibreront le trafic de T3 qui est actuellement très pendulaire (le matin très chargé dans le sens Meyzieu vert Part-Dieu et le soir dans le sens inverse)
    8°grâce au nouveau trafic généré sur T3, (3 à 4 millions de voyages supplémentaires par an) TCL aura 3 millions d’euros de recette supplémentaire.
    9° adoption pout T3 du principe multimodal Gare à Gare idem à la ligne de métro D (gare Vaise, Vénissieux) ou ligne A (gare Perrache tramT3) et autre….
    10° lors de la réalisation du projet CFAL qui comporte la desserte TER de St EX la gare deviendra complètement intégrée dans le cadre du POLE METROPOLITAIN.
    11° lors des événements au Stade des Lumières les quatre Rhônexpress circulant actuellement pourront être remplacé par quatre T3 destinés au Stade (environ 1200 personnes transportées en plus par heure et par sens).
    12° les infrastructures de Rhônexpress (Part-Dieu, La soie et autre…) pourront être utilisées par les T3 destiné au Stade

    Inconvénient
    1° amortissement de l’achat de Rhônexpress
    2° réaménagement des horaires de T3 en début et fin de journée pour respecter la fréquence actuelle de Rhônexpress.
    3° les voyageurs se rendant à St Ex n’auront plus le sentiment d’être surclassé.

    Bilan : acquisition de 120Me moins 26Me de revente des rames, reste 94Me.
    Subvention de (3,25Me) plus recette supplémentaire Tcl (3Me) total 6Me par an ce qui permet d’amortir les 94Me sur 15ans. Ceci en lieu et place d’une concession qui doit aller jusqu’en 2037/2040 soit 20ans (gains pour la collectivité « nos impôts » 5ans soit 15 millions d’euros)
    Autres : a ce jour, en voiture, d’Hôtel de ville Lyon à Saint Exupéry (45minutes 30Km) en transport en commun « Métro et T3 terminus St Ex » (40mn 25Km).

    Répondre

    ROBERJOT 9 janvier 2016

    Bonjour,
    Trajet Ecully-La Doua = 60/70 min avec TCL contre 20 minutes en voiture.
    Pas possible d’organiser navette plus rapide entre campus ?

    Répondre