Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Paul Bocuse, le cuisinier du siècle

Ma ville au quotidien

Publié le 26 janvier 2018 par la rédaction du MET'

0

Les obsèques de Paul Bocuse sont célébrées vendredi 26 janvier à Lyon. Chef-fes, officiel-les et habitant-es se sont rassemblés dans la cathédrale Saint-jean et sur son parvis pour rendre hommage au "cuisinier du siècle", décédé samedi 20 janvier à Collonges-au-Mont-d'Or. Tout au long de sa vie, Paul Bocuse aura marqué le monde de la gastronomie par son savoir-faire, son sens de la transmission et sa volonté de faire rayonner la cuisine française dans la monde entier.

L’homme Paul Bocuse est parti samedi 20 janvier 2018 mais son image restera éternelle. Celle d’un cuisinier d’exception, désigné notamment « cuisinier du siècle » par le guide Gault et Millau à la fin des années 1980 et récompensé de 3 étoiles au guide Michelin depuis plus de 50 ans pour son restaurant gastronomique L’auberge du pont de Collonges.

Paul Bocuse était aussi un homme profondément attaché à la transmission des savoir-faire, lui qui avait été formé par la Mère Brazier. Grâce à l’Institut Paul Bocuse, fondé en 1990 à Écully, plusieurs milliers de jeunes talents bénéficient des meilleurs enseignements en cuisine, en service ou en management hôtelier. Ils perpétuent à leur façon l’héritage de Paul Bocuse.

Dans sa quête d’excellence, Paul Bocuse a également créé le concours international du Bocuse d’or en 1987. Il se déroule aujourd’hui tous les 2 ans, à l’occasion du salon Sirha à Lyon. C’est le Graal pour les chefs du monde entier qui rivalisent de créativité et de maîtrise culinaire pour tenter de remporter le précieux trophée, dans une ambiance digne des plus grands stades ! Le Bocuse d’or comme la création de restaurants aux États-Unis et au Japon ont contribué à asseoir l’envergure internationale de Paul Bocuse. Il est devenu ainsi le meilleur ambassadeur de la cuisine française et a participé activement à la renommé de la Métropole de Lyon comme « capitale mondiale de la gastronomie ».

Plusieurs milliers de personnes sont venues lui rendre un dernier hommage lors de la cérémonie célébrée à Lyon. Tous témoignent d’un homme généreux, bon-vivant, d’un modèle et d’un chef d’exception qui aura véritablement transformé la gastronomie. Paul Bocuse sera inhumé dans le caveau familial, au cimetière de Collonges-au-Mont-d’or.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.