Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

PLU-H : la concertation se poursuit en 2016

Ma ville au quotidien

Publié le 30 novembre 2015 par Cécile Prenveille

0

Imaginer et organiser le développement de chaque commune de la Métropole de Lyon dans les années à venir. C’est le rôle du Plan local d’urbanisme et de l’habitat (PLU-H) du territoire. Parce que la Métropole a besoin de vous pour dessiner notre futur cadre de vie, la concertation se poursuit jusqu’à l’été 2016.

Pour vous informer au mieux sur les modalités d’élaboration du PLU-H et les dernières avancées, la lettre d’information n°3 vient de paraître. L’occasion de revenir sur les enjeux du PLU-H et ses modalités d’élaboration.

C’est quoi le PLU-H ?
Où construire les logements ? À quel rythme ? Quelle place donner aux espaces verts en ville mais aussi à l’échelle de l’agglomération ? Comment rapprocher les emplois des logements ? Comment limiter la circulation automobile ? Sont quelques-unes des problématiques du PLU-H. Un document qui définit les règles d’urbanisme sur le territoire et notamment les droits à construire et les conditions d’évolutions attachées à chaque parcelle de terrain. Le PLU actuel date du 11 juillet 2005.

Pourquoi le H ?
Le futur PLU sera un PLU-H car il intègre les dispositions du Programme local de l’habitat, et précise les objectifs de la Métropole de Lyon en matière d’habitat et les actions nécessaires pour répondre aux besoins des habitants actuels et futurs.

Les grandes étapes du PLU-H
Mai 2012 > Lancement de la concertation
Juin 2013  > Débat sur les orientations générales du PADD (projet d’aménagement et de développement durables)
2014-2015 > Élections municipales et communautaires, intégration de la commune de Quincieux, création de la Métropole de Lyon au 1er janvier 2015 , travail avec les communes à l’élaboration du projet.
Fin 2016 > Bilan de la concertation et arrêt du projet PLU-H
1er semestre 2017 > Consultation des communes, des personnes publiques associées et enquête publique
Fin 2017 > Approbation du PLU-H
1er trimestre 2018 > PLU-H opposable

Participez !
Les réunions publiques se poursuivent. Au programme : présentation des grands défis de développement à l’échelle de la métropole de Lyon, des enjeux d’avenir de votre commune, temps d’échange permettant à chacun de prendre part au débat.

Prochaines réunions publiques
– Lundi 14 décembre : Saint-Genis Laval
– Mercredi 16 décembre : Lyon 9
– Début 2016 : dans les 8 autres arrondissements de Lyon.

Exprimez-vous !
En complément des réunions publiques, plusieurs moyens sont à votre disposition pour faire part de vos remarques ou questions sur le PLU-H :
– Le cahier de concertation : disponible à l’Hôtel de la Métropole de Lyon et dans les mairies des communes du Grand Lyon et des arrondissements de Lyon
– Un courrier adressé à la Métropole de Lyon :
Délégation au développement urbain et au cadre de vie
Direction de la planification et des politiques d’agglomération (Service territoires et planification)
20, rue du Lac – CS 33569
69505 Lyon cedex 03
– Le site internet : via un formulaire dédié 

Le PLU-H en chiffres*
– 805 contributions d’habitants
– 5 000 participants
– 2 centres d’intérêt majeurs : les déplacements (augmenter la capacité des parc-relais, encourager les modes doux, revoir les normes de stationnement…) et l’habitat (faciliter l’accès au logement social, fluidifier le parcours résidentiel, lier développement résidentiel et offre d’équipements publics).

*Bilan intermédiaire de la concertation (à fin 2013)


Pour aller plus loin

Participez à la concertation et découvrez les grands enjeux d'aménagements de la Métropole de demain // Grand Lyon
Participez à la concertation et découvrez les grands enjeux d'aménagements de la Métropole de demain // Grand Lyon

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.