Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Terrain des soeurs : début des travaux à Villeurbanne !

Ma ville au quotidien

Publié le 5 janvier 2016 par Cécile Prenveille

1

L’aménagement du Terrain des sœurs, au nord-est de Villeurbanne va démarrer. Au programme de cette année 2016 : démolitions, travaux de voirie et premières constructions.

Après un important travail de concertation avec les habitants, et un concours ouvert à de jeunes architectes européens (Europan) pour réfléchir à l’avenir de ce territoire, la Métropole de Lyon et la Ville de Villeurbanne ont officiellement lancé, en 2012, l’opération d’aménagement urbain du Terrain des sœurs. Objectif : relier les quartiers des Buers et Croix-Luizet en créant un nouvel ensemble mixant logements, commerces, parc public et équipement petite enfance. Quatre ans plus tard, les principaux acteurs sont réunis et les plans définis pour entamer la première phase des travaux.

Le Terrain de sœurs : 3,5 hectares à aménager

L’aménagement du Terrain des sœurs c’est une dizaine de lots, répartis sur 3,5 hectares. Harmonieusement intégrés dans le quartier, ils allient traitement diversifié des espaces extérieurs et logements variés avec niveaux de performance énergétiques ambitieux (Effinergie +  et BEPOS ).

Les premier lot concerne 133 logements développés par les promoteurs Diagonale, Est Métropole Habitat et Rhône Saône Habitat :

Le Terrain des sœurs en chiffres :

– 380 logements, répartis en 10 lots
– 2 100 m² de commerces, d’artisanat
– 3 800 m² pour la construction d’un hôtel de 130 chambres
– 2 équipements publics municipaux : un pôle petite enfance et un parc public de 4 400 m²

La livraison de l’ensemble des aménagements du Terrain des sœurs est prévue en 2021.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. saccucci 6 janvier 2016

    et la chapelle????

    Répondre