Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Réaménagement de Perrache : la concertation a parlé !

Grands projets

Publié le 24 août 2016 par Julien Kaufmann

1

"Ouvrons Perrache", c'est la concertation menée du 17 mai au 18 juillet autour du projet de réaménagement du secteur de la gare de Perrache, à Lyon 2e. Une occasion saisie par plusieurs centaines de personnes pour s'exprimer et participer à la construction d'une ville qui ressemble à ses habitants.

Trains, tramway, métro et bus s’y rejoignent : dès 2017, le secteur de la gare Perrache va se transformer. Objectif : faciliter la traversée nord-sud de la presqu’île et simplifier les circulations des voyageurs qui seront 2 fois plus nombreux en 2030.

Parmi les principales évolutions prévues :

Organisée pour permettre au public de s’informer et de s’exprimer sur le projet de réaménagement de la gare de Perrache, la concertation « Ouvrons Perrache » a rassemblé 400 personnes lors des réunions publiques et permis de recueillir 247 avis, suggestions et questions des habitants.

Le public a notamment pointé la nécessité de réaménager les voûtes est et ouest qui traversent la gare ainsi que la place Carnot. La question des transports fait aussi partie des préoccupations des habitants et usagers du secteur : quelle continuité cyclable entre le nord et le sud de la gare est-il prévu ? comment réorganiser la circulation automobile ?

 

 © Colas Vienne – Atelier Ruelle

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. Michel 13 octobre 2017

    Et oui avant y’avais le cour de Verdun magnifique avec des arbres centenaires ,les passages tunnels étaient tous accessibles pour relier les deux bouts de la presqu’île et maintenant on recommence ,on essaye de trouver des solutions à ce qui a été détruit c’est dingue !
    Dans les Années 70 la ville a été massacrée , heureusement le bon sens semble l’emporter maintenant

    Répondre