Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Saint-Priest : le jardin potager fait revivre des légumes disparus

Ma ville au quotidien

Publié le 1 octobre 2014 par Cécile Prenveille

1

Le parc de Saint-Priest poursuit sa reconquête écologique avec l’inauguration de son potager spécial espèces anciennes. Un projet en partenariat avec le Grand Lyon qui s’inscrit dans la suite logique des actions menées à l’échelle de la zone d’activités : 140 ha où se côtoient plus de 135 entreprises de haute technologie, dans un cadre paysager remarquable.

[singlepic id=2703 w=320 h=240 float=none]

C’est officiel ! Depuis le 24 septembre 2014, le parc technologique de Saint-Priest accueille un jardin potager de 1400 m² dédié à la préservation des espèces anciennes. « Les graines qui y sont cultivées sont, essentiellement, celles de fruits et légumes presque disparues – ou en voie d’extinction – originaires de notre territoire et conservées précieusement par le Centre de Ressources de Botanique Appliquée » explique, ravi, le cuisinier de l’hôtel Golden Tulip. Et pour cause, le Grand Lyon et l’hôtel, situé à la toute proximité du potager, ont conclu un partenariat : le chef peut venir garnir son panier de fruits, légumes et autres aromates à l’ancienne. Résultat ? Les produits frais et locaux s’affichent à la carte du Golden Tulip, au rythme de saison, et s’invitent dans les assiettes des clients.

[singlepic id=2701 w=320 h=240 float=none]

De leur côté, les jardiniers, qui assurent l’entretien du potager pour le compte de la société Tarvel, se réjouissent du nouveau jardin à vocation pédagogique qui leur permettra de sensibiliser les salariés de la zone d’activités et les promeneurs du parc à une meilleure relation entre le sol et les plantes, au jardinage sans pesticide et à l’importance de la biodiversité.

Le jardin potager spécial espèces anciennes a été inauguré le 24 septembre 2014 © Grand Lyon
Le jardin potager spécial espèces anciennes a été inauguré le 24 septembre 2014 © Grand Lyon

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. Laurent Schildknecht 19 novembre 2014

    Bonjour,
    Je viens de voir un reportage sur votre jardin dans « silence ça pousse » et votre démarche m’a beaucoup plu.
    Est-il possible de récupère des graines pour pouvoir cultiver certains légumes de nos régions à nouveau? Si oui, à qui faut-il s’adresser?

    Merci par avance pour votre aide.

    Répondre