Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Signature de l’arrêté préfectoral pour le déclassement de l’autoroute A6/A7

Grands projets

Publié le 21 février 2017 par Julius Suzat

2

La Préfecture du Rhône confirme à son tour le déclassement de l'autoroute A6/A7 au Nord et au Sud de l'agglomération lyonnaise. L'arrêté a été signé le 20 février 2017.

C’est une nouvelle étape de franchie de la transformation de l’autoroute A6/A7 dans la Métropole de Lyon. La préfecture du Rhône a signé l’arrêté préfectoral qui transfère la gestion de l’autoroute A6/A7 du réseau routier national à la Métropole de Lyon. Ce transfert sera effectif à compter du 1er novembre 2017. Cet arrêté fait suite au décret gouvernemental du 27 décembre 2016 et à la délibération de la Métropole du 30 janvier dernier.

Dès que ces voies seront propriété de la Métropole de Lyon, elle va pouvoir procéder aux aménagements pour transformer les portions d’autoroutes comprises entre Limonest au Nord et Pierre-Bénite au Sud en un boulevard urbain plus apaisé et largement ouvert aux transports en commun et modes de déplacements doux.

Rappel des grandes étapes du déclassement

A l'horizon 2030, l'autoroute A6/A7, ici à hauteur de Pierre-Bénite, aura laissé la place à un boulevard urbain.
A l'horizon 2030, l'autoroute A6/A7, ici à hauteur de Pierre-Bénite, aura laissé la place à un boulevard urbain.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. MET' – Innovation : l’État accorde 12,9 millions d’euros à la Métropole de Lyon 21 mars 2017

    […] transformation de l’autoroute A6/A7 ; […]

    Répondre

    Mounier Gabriel 23 février 2017

    Comme « d’hab » ce sont les habitants de l’EST Lyonnais qui vont « morfler ». Pour le coup ce sera la triple peine pour eux . Le maire de Lyon décide , les habitants de l’est payent !

    Répondre