Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
événement

Traverser Lyon à la nage, c’est possible

Le 15 janvier

On sort

Publié le 8 janvier 2017 par Vincent Huchon

0

Lieu

Du parc de la Feyssine jusqu'au pont Raymond Barre

Horaires

10-11 heures

Du sport grandeur nature ! Ce dimanche 15 janvier, 400 courageux se jetteront dans les eaux du Rhône pour parcourir 9 kilomètres à la nage. Frissons garantis.

Ça fait 37 ans que ça dure et l’engouement est toujours le même. Le 15 janvier 2017, la 37e édition de la traversée de Lyon à la nage avec palmes rassemble 400 nageurs qui vont rallier la Cité internationale à la Confluence  par le Rhône ! Venez les encourager !

9 km et 11 ponts sur le Rhône

Les participants ont rendez-vous à la Cité Scolaire Internationale, dans le 7e arrondissement de Lyon le dimanche matin. Un bus les amènera ensuite jusqu’au point de départ, le parc de la Feyssine où les concurrents se jetteront à l’eau à 10 heures du matin. Les plus rapides devraient rallier l’arrivée une heure plus tard, en aval du pont Raymond Barre, à quelques mètres de la Confluence entre Rhône et Saône.

Une compétition dans l’eau sélective

Devant la difficulté qu’elle comporte, l’épreuve est uniquement ouverte aux licenciés de club d’eau (plongée, natation, triathlon….). Car il faut avoir un minimum de pratique et de condition physique pour braver les eaux froides du Rhône et résister aux remous. Mais le spectacle est exceptionnel et le public est invité à soutenir les nageurs depuis les bords du Rhône.

La compétition rassemble 400 nageurs qui rallient la Cité Internationale à la Confluence par le Rhône.
La compétition rassemble 400 nageurs qui rallient la Cité Internationale à la Confluence par le Rhône.
© DR

En savoir plus

Site officiel

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.