Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
tribune politique

Europe écologie - les verts et apparentés

Publié le 15 novembre 2017 | Le MET' n°10

Europe écologie – les verts et apparentés

La création du schéma des solidarités est incontestablement une bonne chose qui doit s’accompagner d’une politique du logement tout aussi ambitieuse. La baisse des APL prévue par la loi de finance et supportée pour partie (1,7 milliard) par les bailleurs sociaux est catastrophique pour la Métropole.

En plombant les budgets des bailleurs sociaux, le gouvernement oublie que les recettes issues des loyers ne profitent pas à des actionnaires mais sont bien réinvestis à laproduction et à la rénovation écologique des logements.

Pour Grand Lyon Habitat, le déficit sera de 7,5 millions d’euros, soit la moitié de son auto-financement pour l’investissement. Sur l’ensemble de la Métropole de Lyon, la perte pour les 4 bailleurs les plus importants correspond aux fonds propres nécessaires à la production de 1350 logements.

Les aides à la rénovation thermique – entre 6000 et 8000 euros par logement – vont être menacées par ce nouvel arbitrage financier.

Enfin, cette mesure menace directement l’activité économique du secteur du bâtiment et de l’immobilier, soit 300 000 emplois dans des entreprises qui sont bien souvent des PME locales.

Europe écologie - les verts et apparentés (Europe écologie - les verts et apparentés)