Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Une campagne pour lutter contre le harcèlement des femmes dans les transports

Ma ville au quotidien

Publié le 1 décembre 2015 par Cécile Prenveille

0

Le Sytral dit Stop au harcèlement des femmes dans les transports en commun. Depuis le 19 novembre, il relaie sur son réseau une campagne d’affichage nationale. Et va lancer des marches participatives.

Un message, construit autour d’une ligne symbolisant les transports publics. Des noms d’arrêts, remplacés par des mots ou des pensées de personnes harcelées, de témoins ou de harceleurs. La campagne d’affichage déployée par le Sytral sur le réseau TCL depuis la mi-novembre interpelle volontairement. Ses objectifs ?

  1. Lutter contre la banalisation du harcèlement
  2. Viser l’égal accès au transport des femmes et des hommes.

Cette campagne s’inscrit dans le cadre du « Plan national de lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun ». Lequel prévoit plusieurs mesures.

Des marches participatives en 2016
Autre initiative du plan : les marches participatives. Des utilisatrices volontaires du réseau TCL effectueront leur trajet habituel, accompagnées par des experts. Objectif : identifier ce qui peut être à l’origine d’un sentiment d’insécurité et les stratégies de déplacement adoptées pour y faire face.
Des préconisations et propositions concrètes d’amélioration seront par la suite formulées.

Les utilisatrices des lignes 7 et C14 qui souhaitent participer peuvent postuler sur le site du Sytral avant le 12 décembre. Début des marches durant le premier trimestre 2016.

La campagne nationale de lutte contre le harcèlement des femmes s'affiche sur le réseau TCL depuis mi-novembre © DR
La campagne nationale de lutte contre le harcèlement des femmes s'affiche sur le réseau TCL depuis mi-novembre © DR

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.