Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Une Cité internationale de la gastronomie dans le Grand Hôtel Dieu

Grands projets

Publié le 7 avril 2016 par Vanessa Cornier

0

Les grandes lignes de la Cité internationale de la gastronomie de Lyon ont été dévoilées le 7 avril.

Située dans l’ancien hôpital qui a vu naître des générations de Grand Lyonnais, dans une métropole qui cultive l’hospitalité, la gastronomie et la médecine depuis des siècles, la Cité internationale de la gastronomie incarne le plaisir du bien-manger et la santé. Horizon 2018, curieux, touristes, mordus de cuisine ou amateurs des plaisirs de la table vont en faire l’expérience à travers des expositions et des événements qui feront appel à tous les sens.

Un projet collectif qui s’appuie sur l’excellence lyonnaise

La Cité de la gastronomie, pièce maîtresse du Grand Hôtel Dieu a été pensée, depuis deux ans, en collaboration avec tout ce que la région lyonnaise compte de chefs, de professionnels des métiers de bouche, d’acteurs économiques de la restauration et de l’hôtellerie, et en collaboration avec des philosophes, des médecins et des scientifiques.

Parmi eux, Joëlle Goudale, professeur universitaire et praticien hospitalier. « Les messages nutritionnels sont nombreux et contradictoires. Il est important de  travailler ensemble pour faire entendre la parole validée par la recherche », explique-t-elle. Comme le souligne Gérard Collomb : « C’est dans les plaisirs de la table que l’on trouve la bonne santé. La Cité internationale de la Gastronomie en fera la démonstration.»

Pour cela, elle pourra s’appuyer sur :

Pourquoi à l’Hôtel Dieu ?

Lieu de l’hospitalité, inscrit dans la mémoire de générations de Lyonnais, le Grand Hôtel Dieu est un des plus beaux monuments de Lyon. Il a vu passer François Rabelais au XVIe siècle, Jacques-Germain Soufflot a signé les plans d’agrandissement en 1738. Sa rénovation vient compléter cinq siècles d’architecture.

« L’hôtel Dieu est un monument hors norme, sa rénovation est un rêve de bâtisseur pour Michel Chevenet du groupe Eiffage, maître d’œuvre du projet de rénovation, il s’agit de rendre la Grand hôtel Dieu aux Lyonnais, avec de nouveaux usages. »

« La cité de la Gastronomie va s’installer sur la partie la plus ancienne de l’Hôtel Dieu, dans le dôme et les quatre ailes de bâtiments qui s’ouvrent sur l’actuelle place de l’Hôpital. », précise Albert Constantin, son architecte. Elle communiquera avec l’ensemble du grand Hôtel Dieu par une série de passages, de places, de jardins où flâner, se restaurer, faire du shopping.

La Cité internationale de la gastronomie : des parcours de partage interactifs et ludiques

Pour Régis Marcon, chef 3 étoiles et Président du Comité stratégique de la Cité, « l’objectif est de créer un lieu vivant et attractif, pas seulement autour de la cuisine lyonnaise, qui fera connaître des ressources de la région Rhône-Alpes Auvergne, sous forme d’un parcours de découverte qui associe plaisir et santé ».

Il s’articule autour de deux espaces :

La gastronomie est l’affaire de tous les acteurs de la filière. Il faut qu’ensemble nous cohabitions pour avancer dans un domaine où la santé nutritionnelle va de paire avec la gourmandise.

– Régis Marcon, chef 3 étoiles et Président du Comité stratégique de la Cité internationale de la gastronomie de Lyon

Lyon accueillera la Cité internationale de la gastronomie en 2018, un lieu unique qui mettra à l'honneur les plaisirs de la table, la santé, le bien-être et l'art de vivre au cœur du Grand Hôtel-Dieu, actuellement en pleine reconversion.
Lyon accueillera la Cité internationale de la gastronomie en 2018, un lieu unique qui mettra à l'honneur les plaisirs de la table, la santé, le bien-être et l'art de vivre au cœur du Grand Hôtel-Dieu, actuellement en pleine reconversion.
© Asylum

infos pratiques

La Cité internationale de la gastronomie de Lyon en chiffres

  • 3 600 m2 d’expériences gastronomiques
  • 370 m2 d’espaces de démonstrations et cuisine pour expériences métiers et produits, techniques, dégustations, recherche et développement
  • 2 100 m2 d’espace muséal, sensoriel et d’expérimentations, ateliers ludiques et interactifs, expositions permanentes et temporaires
  • 350 m2 de restaurant, café et boutique
  • 320 m2 d’accueil, administration, espaces médias, conférences
  • 460 m2 d’espaces techniques et logistiques

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.