Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Villeurbanne : Gratte-Ciel centre-ville, ça commence !

Grands projets

Publié le 18 mai 2016 par Vincent Huchon

1

La première phase de construction commence pour Gratte-ciel Centre-ville ! Un quartier renouvelé dans le respect de son histoire et de son architecture, pour offrir un nouveau cœur de ville, à la dimension de Villeurbanne.

Villeurbanne, avenue Avenue Henri Barbusse, le 17 mai – Coup d’envoi de la phase de construction pour Gratte-Ciel centre-ville. Quelle meilleure vue que celle offerte depuis le 14e étage de la tour Ouest pour se rendre compte du potentiel du projet  de renouvellement urbain ?

Horizon 2030, au terme d’un important programme de démolition/reconstruction, le quartier aura complètement changé de visage. Avec une superficie étendue à 7 hectares, le futur centre-ville élargi de Villeurbanne pourra compter sur une nouvelle offre de logements et de commerces, des espaces publics repensés et de nouveaux équipements publics : un lycée, un complexe sportif, un groupe scolaire et une crèche.

Répondre à un triple enjeu

Créée en 2011, la ZAC (Zone d’Aménagement Concerté) Gratte-Ciel centre-ville répond à un triple enjeu :

L’héritage, une vraie force

Objectif affiché du projet : construire un seul et unique centre-ville, et non pas créer une juxtaposition entre l’ancien et le nouveau. Pour parvenir à instaurer une continuité avec l’existant, la référence au passé est essentielle. L’héritage de Morice Leroux, qui a érigé les Gratte-Ciel de Villeurbanne dans les années 30, est donc soigneusement pris en compte par l’agence ANMA (Agence Nicolas Michelin & Associés) l’urbaniste-architecte en chef du projet. Considéré comme un chef d’œuvre d’avant-guerre, l’existant va être conservé et sublimé.

 

Gérard Collomb

Président de la Métropole de Lyon, Villeurbanne le 17 mai 2016

Les Gratte-Ciel de Villeurbanne, c’est une architecture extraordinaire, connue partout dans le monde et qui a résisté au temps. J’espère que ce que nous imaginons aujourd’hui résistera de la même manière. La réalisation de cette extension est en tout cas très importante pour l’agglomération.

Premiers travaux en fin d’année

Le complexe sportif municipal, confié à l’ANMA, devrait connaître ses premiers coups de pelle fin 2016, avec un objectif d’ouverture fixé à la rentrée scolaire de septembre 2018. C’est également à cette date que les premières livraisons de logements devraient être effectuées avec la finalisation de deux opérations : 65 appartements, d’une part, portés par Est Métropole Habitat et Rhône Saône Habitat, et 52 logements, d’autre part, confié à l’UTEI.

Calendrier

Chiffres-clés

Perspective du projet Gratte-Ciel
Le projet Gratte-Ciel centre-ville concerne 7 hectares
© ANMA

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. boyer 27 mai 2016

    C’est étonnant comme un projet qui vient bien longtemps après les gratte ciel, la rénovation de la part dieu, est déjà bien enclenché alors qu’ici on ne parle que de 120 logements dans 4 ans. ..et d’un horizon à 2030 pour voir le resultat (dans 14 ans !!!!!)

    On se fout pas un peu de la gueule des contribuables villeurbannais qui paient autant d’impôts que les lyonnais mais qui ont sous les yeux un centre ville qui ressemble plus à une bourgade roumaine (excusez moi amis roumains) qu’à un centre d’une ville de 150 000 habitants.

    Bref, c’est le mot. 2 poids 2 mesures.

    Répondre