Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
interview

Winy Maas, architecte du futur centre commercial de la Part-Dieu

Grands projets

Publié le 10 mai 2016 par Vincent Huchon

0

Fondateur de l'agence d'architecture néerlandaise MVRDV qui va réaménager le centre commercial, Winy Maas livre son sentiment sur le quartier, détaille son projet et présente ses ambitions pour ce morceau de ville dans lequel il croit beaucoup.

Portrait de Winy Maas
« Le nouveau centre commercial proposera l’expérience d’une colline au cœur de la ville »

Winy Maas,
Architecte et fondateur de l'agence MVRDV

Quel regard portez-vous sur le quartier de Lyon Part-Dieu ?

Ce quartier est très critiqué sous certains aspects : mono fonctionnel, il manquerait d’animation et d’humanité. Mais il présente des caractères remarquables, notamment son architecture brutaliste. Certains éléments sont impressionnants et importants, d’autres très beaux, d’autres enfin ont besoin d’être réinventés.

Que faire, dès lors, avec ce patrimoine ?

De mon point de vue, il est important d’adorer ce patrimoine et d’améliorer sa qualité car c’est ce qui donne à ce quartier un caractère très spécifique qui n’existe pas dans le reste du monde ; cela le dote d’une attractivité de niveau européen. Dans le quartier Bijlmermeer, à Amsterdam, qui date de la même époque, beaucoup de barres ont été détruites. Ils ont remplacé cet urbanisme avec un urbanisme contemporain qui n’a rien de spécial, n’attire pas l’attention et amoindrit énormément son caractère d’origine. À Lyon Part Dieu, on a besoin d’une architecture qui soit humaine mais qui respecte le caractère du brutalisme.

Comment avez-vous abordé le travail sur le centre commercial ?

On travaille avec Unibail, pas seulement dans la Métropole de Lyon mais aussi à Prague et Paris, où cette contradiction entre ouverture et fermeture est abordée de façon très différente. À chaque fois, on travaille sur le dialogue entre la boîte fermée et la ville poreuse. Dans des situations très différenciées. À Lyon, Unibail a fait le choix de préserver la « boîte » avec sa rue interne tout en augmentant sa qualité.

Concrètement, qu’allez-vous faire ?

Nous proposons d’ajouter plus de lumière et de faire plus de liaisons entre cette ruelle et la ville et le toit pour augmenter les relations avec les environnements : la ville, mais aussi avec le ciel, le toit.
Pour favoriser une meilleure relation avec la ville, nous proposons de changer la position des entrées pour faire des alignements plus fins avec la ville et aussi d’augmenter la taille de la porte. Cela permettra d’obtenir des liaisons plus directes et plus ouvertes.
Nous proposons aussi de faire plus de fenêtres et de vitraux partout dans le socle et qu’il y ait plus de commerces et de restaurants qui donnent directement sur les rues. Nous ouvrons également les entrées du centre commercial et augmentons les transparences. Des escaliers, automatiques et normaux, seront ajoutés en quatre endroits pour donner des liaisons directes entre la ville, le quartier et les différents étages et le toit.

Il y a aussi l’image de la colline…

On imagine que le centre commercial est une petite « colline » dans la ville ; on part de la ville en bas, et par une ruelle en pente, on gravit plusieurs niveaux R+1, 2, 3 pour trouver le toit et le parc du toit. C’est l’approche fonctionnelle et urbanistique de ce projet. Le réaménagement du centre commercial Part Dieu est un acte d’ouverture vers la ville. L’ensemble autrefois refermé sur lui-même s’ouvre; il devient ainsi un lieu où le public peut faire plus que simplement s’arrêter, il peut l’habiter, se l’approprier. Il devient un vrai morceau de ville.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.